Garçon devant un ordinateur.jpg
LeSavant.svg

la cabane  •  le Savant  •  le Livre d'or

Participez ! Cet article, comme tous les articles de Vikidia, est peut-être incomplet et tu peux l'améliorer. Tu as des connaissances sûres sur le sujet (texte ou illustration) ? Alors n'hésite pas à les ajouter. Ta contribution est la bienvenue ! C'est à toi de jouer ! Clin d'œil

Mise en abyme

« Mise en abyme » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Mise en abyme de la page de Vikidia mise en abyme
Un exemple de mise en abyme : photographie d'une personne lisant son journal, sur lequel figure une personne lisant son journal, sur lequel...

La mise en abyme, ou mise en abîme, est une technique dans laquelle on insère une œuvre dans une autre œuvre de même type. Cela peut consister, par exemple, à incruster une image dans l'image elle-même. L'abyme peut ainsi être répétée un grand nombre de fois, parfois jusqu'à l'infini.

Le principe de la mise en abyme est assez proche de celui des fractales, en mathématiques, dans lequel un objet géométrique est répété un grand nombre de fois à différentes échelles.

La mise en abyme est un procédé artistique courant, qui se retrouve dans de nombreuses œuvres, comme en littérature (l'histoire d'une histoire, un livre qui raconte l'histoire d'un livre, une pièce de théâtre qui raconte l'histoire d'une pièce de théâtre...), en peinture (image d'une image), en cinéma (un film sur un film...)

Origine[modifier]

En héraldique, l'abyme, ou abysme, désigne un petit élément du blason qui est placé indépendamment des autres.

L'écrivain André Gide a écrit : « J'aime assez qu'en une œuvre d'art on retrouve ainsi transposé, à l'échelle des personnages, le sujet même de cette œuvre par comparaison avec ce procédé du blason qui consiste, dans le premier, à mettre le second en abyme. »1.

C'est donc André Gide qui a lancé l'expression de "mise en abyme" pour désigner le fait de placer une œuvre dans une œuvre. Par référence à l'héraldique, on parle donc plutôt de mise en abyme que de mise en abîme, même si ce dernier serait plus français (le mot abyme utilisé en héraldique, appartient à l'ancien français).

Peinture, héraldique[modifier]

Intérêt[modifier]

La mise en abyme est utilisée par de nombreux auteurs, dans différents styles, et notamment dans des œuvres très célèbres.

Elle peut avoir des intérêts différents, par exemple :

Voir aussi[modifier]

Vikiliens pour compléter[modifier]

Notes et référénces[modifier]

  1. André Gide, Journal, 1893
Portail des arts - Tous les articles sur les différentes formes d'art.