Maison préhistorique

« Maison préhistorique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Hutte préhistorique reconstituée au Japon.

Les maisons préhistoriques, les endroits, constructions ou campements où vivaient les hommes au cours de la Préhistoire sont difficiles à bien connaître. Pourtant les archéologues et préhistoriens arrivent à s'en faire une idée à partir de plusieurs sources d'information dont les fouilles archéologiques.

La Préhistoire est en général divisée en plusieurs périodes : le Paléolithique, qui est la période la plus ancienne et la plus longue, puis le Néolithique. Ces périodes peuvent être divisées en périodes plus précises. Quand on étudie précisément des sites préhistoriques, on ne les classe pas seulement par période mais par culture. Dans ce cas, une culture est un mode de vie, un ensemble de techniques employées pour vivre, s'abriter, et qu'on reconnaît à des objets typiques de cette culture. C'est certainement aussi des croyances, une langue et des traditions, mais on n'a le plus souvent aucune trace de cela.

Ces modes de vie, (ou cultures archéologiques) n'étaient pas les mêmes selon la région du monde, et la façon dont les hommes préhistoriques construisaient leurs campements ou leurs maisons a donc varié selon les époques et les régions.

Habitat paléolithique[modifier]

Au cours du Paléolithique, les hommes sont chasseurs-cueilleurs et nomades. Leurs maisons ou abris doivent donc être faits rapidement, ils ne durent pas longtemps et sont très rudimentaires. Pour cette raison, mais aussi parce que les matériaux utilisés se dégradent vite et que ce sont des époques anciennes, il est très difficile de trouver des traces de ces maisons. Ils se servent aussi d'abris naturels comme les abris sous roche.

Tentes et huttes du Paléolithique[modifier]

Lors des déplacements saisonniers, mais aussi dans toutes les régions où il n'y a pas d'abris naturels, les hommes du Paléolithique construisaient des maisons ou abris probablement assez simples, de type huttes et tentes qu'on a tenté de reconstituer.

Abri sous roche[modifier]

Article à lire Article à lire : Abri sous roche

Les traces d'habitats et les restes d'activité quotidienne des hommes du Paléolithique on été retrouvés le plus souvent dans le sol d'abris sous roche, c'est-à-dire des grottes ouvertes ou peu profondes. Les groupes s'y installaient et y habitaient. Au fil des siècles, des restes et déchets de ces habitants se sont déposés les uns sur les autres, ce qui finissait par protéger des traces et objets plus anciens qui ont pu être recouverts comme ça pendant des milliers d'années. Les mêmes traces et objets quand ils ont été laissés sur un terrain ordinaire ont disparu, détruits ou emportés par l'érosion.

Les grottes profondes comme la grotte de Lascaux n'était par contre pas habitées. les hommes n'y descendaient que temporairement, mais les abris sous roches était régulièrement habités puisqu'on y a trouvé de nombreux objets fabriqués par les hommes, et des restes des animaux qu'ils chassaient.

Maisons néolithiques[modifier]

Le néolithique commence quand les hommes deviennent agriculteurs, éleveurs et sédentaires. Comme ils ne changent plus d'endroit, et que leurs techniques et connaissances sont plus développées, leurs maisons peuvent donc être plus solides et plus travaillées. Les matériaux le plus souvent utilisés sont toujours le bois et le chaume pour les toits, mais aussi la terre pour les murs, voire la pierre.

Voir aussi[modifier]

Pointe flèche.png Portail de la Préhistoire - Tous les articles sur la Préhistoire