Métamorphoses (Ovide)

« Métamorphoses (Ovide) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Les métamorphoses est une des œuvres les plus célèbres d'Ovide dans laquelle il a réuni environ 250 légendes et mythes. C'est un ouvrage de près de 12 000 vers regroupés en quinze livres.

Les Métamorphoses ont connu un grand succès et ont inspiré de nombreuses œuvres artistiques à travers les siècles. Elles racontent des histoires de transformations d'hommes, de héros ou dieux en animaux ou plantes.

Lycaon[modifier]

Hendrik Goltzius, Lycaon

Le roi Lycaon voulait savoir si Jupiter était un dieu ou un mortel. Il essaya de le tuer puis égorgea un otage des Molosses. Il fait bouillir une partie de ses membres et rôtit l'autre partie, puis posa le tout sur une table. Jupiter voyant ce plat, voulut se venger en détruisant sa maison. De peur, Lycaon s'enfuit dans la campagne ; sa rage et sa férocité se retournèrent contre les troupeaux. Depuis lors, Lycaon devint un loup.

Les dieux[modifier]

Jupiter convoqua les dieux sur le mont Olympe. Jupiter souhaitait détruire les hommes car ils avaient commis trop de crimes. Il voulait en avoir le cœur net, il se déguisa et descendit parmi les hommes. Il jura par le Styx de les faire tous disparaître. Pour ce fait, il désira noyer toute vie. Les dieux étaient inquiets à l'idée de la disparition des hommes. Jupiter promit qu'il aurait une nouvelle race d'hommes pour repeupler la terre. Alors il décida d'anéantir les humains non par le feu mais par l'eau. Iris, la messagère des dieux, aspira toute l'eau pour nourrir les nuages. Il demanda à son frère Neptune de dire aux mers et aux océans de se déchaîner. L'eau entraîna tout sur son passage. La terre en était recouverte. Jupiter appela Triton le dieux azuré ; celui-ci souffla longuement : la terre retrouva sa forme.

Deucalion et Pyrrha[modifier]

Andrea di Mariotto del Minga, Deucalion et Pyrrha

Seuls deux humains, Deucalion, fils de Prométhée, et Pyrrha, fille d'Épiméthée et de Pandore, furent trouvés assez justes pour échapper aux châtiments des dieux. Avec l' aide de Prométhée Ils construisirent une arche pour aller au sommet du Mont Parnasse. Ils se rendirent ensuite au sanctuaire de Thémis au bord du Céphise. Hermès leur ordonna de jeter les os de leur grand-mère par-dessus leurs épaules pour repeupler la Terre. Deucalion et Pyrrha ayant compris que c'étaient des pierres (, la Terre chez les Grecs, était la mère de Prométhée), obéirent. Les pierres jetées par Deucalion devinrent des hommes et celles jetées par Pyrrha devinrent des femmes.

Io[modifier]

Le puissant dieu Jupiter séduisit une nymphe. Il la transforma en génissePrécision pour cacher son infidélité à son épouse. Junon aperçoit la génisse et la demanda en cadeau à son mari. Elle confia celle-ci à Argus le garde aux cent yeux. Io était malheureuse sous sa nouvelle forme. Jupiter demanda alors à Mercure d'endormir Argus pour la libérer. Junon, furieuse, se vengea en blessant Io. Devant sa douleur, Jupiter supplia son épouse de mettre fin à sa vengeance. Elle accepta et la nymphe reprit sa forme humaine.

Phaéton[modifier]

Moschino, La chute de Phaéton

Phaéton vit sur Terre avec sa mère qui est mortelle et dès qu'il dit qu'il est le fils du soleil Hélios, tout le monde refuse de le croire.

Un jour, il en eut assez et voulut voir de près ce fameux père. Phaéton se rendit à pied chez Hélios où le soleil ne se couche jamais. Le palais de son père brillait si fort que Phaéton était obligé de se cacher les yeux et de reculer. Phaéton était ému car son père se tenait devant lui. Hélios pour lui prouver qu'il était bien son père lui accorda un vœu : Phaéton demanda le char solaire de son père et le droit de conduire ses chevaux ailés pendant un jour. Son père était ennuyé car il ne s'attendait pas à cela.

Phaéton sauta dans le char et prit les rênes, les chevaux montèrent dans le ciel tellement rapidement qu'ils dépassèrent bientôt les nuages. Au bout d'un certain temps, ils se rendirent compte que ce n'étaient pas les mains d'Hélios et ils s'affolèrent. Phaéton perdit alors le contrôle du char et les chevaux plongèrent dans le vide, rasèrent les montagnes et embrasèrent les forêts. Zeus le foudroya afin de sauver la terre de la destruction totale.

Sa famille le pleure tant que ses sœurs deviennent des peupliers et son demi-frère, Cygnus, un cygne.

Callisto[modifier]

Callisto était la fille de Lycaon, roi d'Arcadie. Zeus aimait Callisto mais elle ne voulait pas de lui, car elle avait fait vœu de chasteté afin de servir la déesse Artémis. Celui-ci prit donc la forme d'Artémis pour pouvoir faire l'amour avec elle. Callisto ne s'aperçut de rien, puis elle tomba enceinte. Elle cacha sa situation à la déesse mais celle-ci découvrit sa grossesse un jour où Callisto prenait son bain et elle voulut la tuer. Zeus, pour sauver Callisto et l'enfant qu'elle portait, la transforma en ourse.

Elle s'enfuit dans la forêt, mais Artémis la pourchassa et la tua. Zeus, ému, recueillit l'enfant, Arcas et transforma Callisto en la constellation de la Grande Ourse.


Jupiter et Europe[modifier]

Jupiter (Zeus), pour séduire les belles humaines, se transforme en magnifique animal. Europe, fille d'Agénor, jouait sur la plage avec ses compagnes.

Jupiter passait par là et vit Europe. Il tomba amoureux d'elle. Afin de mieux la connaître, il se transforma en magnifique taureau blanc et se mêla au troupeau de taureaux. Europe s'approcha de lui, le caressa, prit confiance et monta dessus. Le taureau galopa et captura Europe et lui fit un enfant qui s'appela Minos et devint l'un des trois juges des Enfers.

Actéon[modifier]

Francesco Albani, Diane et Actéon - WGA0108

Actéon, fils d'Aristée et d'Autonéo, est un jeune homme qui, par une chaude journée, surprend Artémis dans son bain. Furieuse, Artémis chasse Actéon et, pour se venger, le transforme en cerf afin qu'il soit poursuivi par ses propres chiens. Actéon tente de s'échapper mais il est dévoré par ses propres chiens qui le prennent pour un gibier. Les chiens partent à travers la forêt pour le rechercher. Le centaurePrécision Chiron fit une statue à son image afin de les calmer.

Une autre légende raconte que c'est Zeus qui a métamorphosé Actéon car celui-ci avait voulu lui voler l'amour de Sémélé.

Narcisse et Écho[modifier]

Narcisse et Écho

Narcisse alla voir le devin Tirésias afin de le consulter. Le devin déclara que s'il voulait vivre longtemps, il ne devait jamais se voir. Narcisse, adolescent, repousse systématiquement les filles et garçons amoureux de lui. Un jour alors qu'il se rendait en forêt, il rencontra la nymphe Écho qui tomba éperdument amoureuse de lui. Cependant, il ne ressentait pas les mêmes sentiments et la rejeta. Écho, désespérée, s'enfuit et se laissa mourir sur place ne laissant plus que sa voix. Narcisse, pris d'une soif, voulut se désaltérer et aperçut son reflet dans un ruisseau limpide. Il tomba amoureux de son magnifique visage et se laissa mourir ; il ne resta de lui qu'une sublime fleur : le narcisse.

Pyrame et Thisbé[modifier]

Héros d'une légende babylonienne, Pyrame et Thisbé s'aiment en secret, mais leurs parents ne veulent pas qu'ils se marient. Un jour, ils décident de se retrouver sous un mûrier pour fuir ensemble. Thisbé arrive et court pieds nus. Au loin, elle voit une lionne la gueule pleine de sang et elle part en courant en faisant tomber son voile. En retournant vers son antre, la lionne trouve le voile et le met en pièces. Pyrame arrive et voit le voile de sa bien aimée plein de sang, c'est pourquoi il la pense morte. Il part et plante son épée dans son flanc puis Thisbé arrive et voyant son amour mourant, à son tour, se poignarde.

Depuis ce jour, les fruits du mûrier sont noirs pour garder en mémoire le sang que Pyrame et Thisbé ont perdu par amour.

Atlas[modifier]

Après avoir tué Méduse, Persée rencontra Atlas, fils de Japet. Il régnait sur un grand domaine. Atlas ne prit pas Persée au sérieux quand celui-ci lui annonça la prédiction. Atlas le chassa alors de son palais. Grâce au regard de Méduse, Persée métamorphosa Atlas en montagne.

Proserpine et Cérès[modifier]

Un jour, Proserpine se promenait seule. Hadès, le dieu des Enfers, décida de l'enlever et l'emporta avec lui. Proserpine cria pour que sa mère, Cérès, l'entende. Mais celle-ci arriva trop tard. Affolée, elle erra à travers le pays. En son absence, le blé refusa de germer, les plantes ne poussèrent plus et la Terre entière devint stérile. C'est alors que les dieux agirent : la mère de Proserpine exigea de Zeus qu'il obtienne la libération de sa fille. Alors Zeus convoqua tous les dieux et ils se mirent d'accord pour que Hadès rende Proserpine à sa mère. Alors Hadès proposa un marché : Cérès dut accepter que sa fille reste avec Hadès durant six mois et qu'elle revienne le reste de l'année. Six mois passèrent, la jeune fille revint et la nature tout entière fêta les retrouvailles. Ainsi s'explique le changement des saisons. Quand Proserpine vit avec sa mère, Cérès est heureuse : c'est le printemps et l'été. Quand sa fille vit avec Hadès, Cérès est triste : c'est l'automne et l'hiver.

Niobé[modifier]

Niobé est la fille de Tantale, elle a eu avec Amphion sept filles et sept fils qui s'appelaient les Niobides. Orgueilleuse comme son père, Niobé se vanta devant tous ceux qui voulaient l'entendre de sa fécondité et de la beauté de ses enfants. Elle se moqua de Léto qui n'avait que deux enfants : Apollon et Artémis. Elle comprit trop tard qu'il ne faut pas se moquer des dieux. Les enfants de Léto tuèrent tous les Niobides à coup de flèches. Une fille de Niobé s'échappa et on lui donna le nom de Chloris (« pâle »). Niobé entendit les cris de ses enfants et sortit de son palais. Elle fut pétrifiée de voir leurs corps étendus sur le sol. Zeus transforma Niobé en un rocher d'où coulèrent des larmes sous la forme d'une source. Pendant neuf jours, les corps restèrent sans tombe. Le 10e jour, les dieux enterrèrent les enfants de Niobé.

Latone et les paysans lyciens[modifier]

Bassin de Latone - Versailles

Latone, fille de Céus, a été punie et envoyée sur terre en Lycie. Épuisée, elle voulut se rafraîchir dans un étang, mais des paysans qui se trouvaient là l'empêchèrent de boire. Elle les supplia avec des paroles douces mais rien n'y fit. Ils continuèrent à la repousser, voire à la menacer. Désespérée, alors, elle leur jeta un sort . Son souhait se réalisa et les paysans se disputant toujours se transformèrent en grenouilles.

Dédale et Icare[modifier]

Enfermés dans le labyrinthe du roi Minos Dédale et Icare voulaient s’enfuir. Dédale était l’architecte de cet enchevêtrement de couloirs très nombreux à qui il a donné son nom. Dédale inventa des ailes avec de la cire et des plumes. Icare, malgré les avertissements de son père, s’approcha trop du soleil en volant : la cire fondit et Icare se noya. Dédale donna son nom à l'île d'Ikaria.

Philémon et Baucis[modifier]

Jupiter, le roi des dieux avec son fils Mercure descendirent sur la terre pour voir si les gens étaient hospitaliers ; pour cela, ils se déguisèrent en mendiants. Seule une petite cabane leur ouvrait ses portes, habitée par des vieillards, Philémon et Baucis. Le couple s'occupait très bien des deux dieux. En récompense, les dieux leur proposèrent de quitter leur maison et d'aller au sommet de la montagne. Avant d'y arriver, le village fut englouti, sauf leur maison qui s'était transformée en temple. Les dieux exaucèrent le souhait des vieillards : être gardiens du temple et mourir ensemble. Un jour, Philémon et Baucis se recouvrirent de feuilles et ils disparurent sous les écorces.

Orphée et Eurydice[modifier]

Orphée était un poète et un musicien dans la mythologie grecque ; il est le fils de la muse Caliope et d'Apollon le dieu de la musique, ou d'Oeagre, roi de Thrace. Apollon lui donna la lyre et il devient un si bon musicien qu'il n'y en avait pas d'aussi bon parmi les mortels. Orphée jouait et chantait tellement bien qu'il en faisait pleurer les dieux, les hommes et les pierres.

Orphée était surtout connu pour son malheureux mariage avec la jolie nymphe Eurydice. Peu après leur mariage, Eurydice mourut mordue par une vipère. Triste et malheureux en raison de la mort de son épouse, Orphée décida de descendre aux Enfers pour ramener celle-ci à la vie, ce que personne n'avait jamais fait. Il descendit aux Enfers et joua de la musique pour Hadès, le dieu des Enfers. Celui-ci fut si ému qu'il accepta de ramener Eurydice à la vie, mais à condition qu'Orphée ne la regarde pas avant d'être remonté à la lumière du jour. Presqu'arrivé, Orphée, qui voulait revoir Eurydice, se retourna, mais trop tôt ! Aussitôt Eurydice disparut. Désespéré, Orphée erra dans les bois en jouant de la lyre pour les rochers, les arbres et les rivières. Quelques temps après, une bande de femmes de Thrace qui accompagnaient le dieu Dionysos le croisèrent et le tuèrent, car il ne pensait qu'à Eurydice et ne voulait pas des autres femmes. Sa tête, jetée dans le fleuve Hèbre, continua à appeler Eurydice et arriva sur les côtes de Lesbos où les muses l'enterrèrent. Après la mort d'Orphée, sa lyre devint la constellation de la Lyre.

Pygmalion[modifier]

Pygmalion était un artiste. Il redoutait les femmes car il leur trouvait tant de défauts qu'il préférait être célibataire. Il sculpta dans l'ivoire une statue merveilleuse. Puis, il l'habilla.

Peu à peu, il tomba amoureux d'elle. Pygmalion demanda à Vénus de donner vie à son œuvre d'art. Vénus exauça le vœux de Pygmalion. Quand il rentra chez lui, il découvrit sa statue vivante ! Plus tard, ils se marièrent et eurent une fille nommée Paphos qui, afin de rendre hommage à ce couple, donna son nom à l'île de Chypre (nom ancien de l'île).

Atalante[modifier]

Atalante dans la mythologie grecque était la fille de Iasos d'Arcadia et était célèbre pour son habilité à la chasse. Elle fut abandonnée par son père sur le flanc d'une montagne car il ne voulait pas d'une fille. Elle fut recueillie par des ours puis élevée par des chasseurs. Cette expérience détermina son penchant pour les activités violentes.

Elle ne voulut pas se marier. Elle resta vierge et se consacra à la chasse dans les bois. Les centaures Rhoecos et Hilaeos voulurent la violer mais elle les tua avant avec ses flèches. Elle participa notamment à la chasse aux sangliers de Calydon (ce qui l'a rendue célèbre).

Selon une autre légende, Atalante promit de se marier avec celui qui la battrait à la course à pied. Ceux qui perdaient seraient tués. Le jeune Hippomène (ou Mélanion) gagna avec l'aide d'Aphrodite (déesse de l'amour) qui lui donna trois pommes d'or, du jardin des Hespérides. Atalante s'arrêta pour les ramasser et perdit la course. Ils furent plus tard tous les deux changés par Zeus en lions car, au cours d'une chasse, ils entrèrent dans le temple de Zeus et montrèrent leur amour l'un envers l'autre.

Midas[modifier]

Midas demanda une faveur à Dionysos : que tout ce qu'il touche devienne de l'or. Le dieu exauça son vœu et Midas se réjouit au départ de son nouveau don. Mais ensuite, il commença à mourir de faim et de soif car même les aliments devenaient de l'or. Il demanda alors de l'aide à Dionysos afin que cela cesse. Celui-ci lui conseilla de se baigner dans la rivière Pactole. Le fleuve, maintenant, roule des pépites d'or.

On raconte une autre légende au sujet de Midas. Une compétition opposait Pan à Apollon. Les dieux demandèrent l'arbitrage de Midas et celui-ci choisit Pan comme le meilleur musicien. Apollon, pour se venger, lui fit pousser des oreilles d'âne. Midas tenta de garder sa difformité secrète mais, bientôt, son barbier découvrit la vérité. Il tenta de garder sa découverte secrète en la confiant à la terre dans un trou qu'il combla. Mais, à cette place, des roseaux poussèrent et révélèrent à tous le douloureux secret de Midas.

Alcyonne et Céyx[modifier]

Un soir, Alcyonne rêva de la mort de Céyx son époux. Au matin elle se rendit sur le rivage où il lui avait donné ses derniers baisers. Elle aperçut à une certaine distance sur la mer un cadavre. La dépouille était peut être un naufragé mais elle fut émue de ce présage. Elle le reconnut : c'était bien son époux! A la suite elle déchira son visage, arracha ses cheveux et ses vêtements. Alcyonne infortunée se métamorphosa en oiseau. Battant l'air léger avec ses ailes, elle s'approcha de Céyx, et l'embrassa en vain. Son époux sentit les baisers donnés par Alcyonne. Les dieux émus de compassion changèrent Céyx en oiseau. Soumis au même destin, leur amour est resté le même.

Portail des légendes - Les mythes depuis le déluge jusqu'aux extraterrestres.
Portail de la littérature - Les écrivains, les poètes, les romans, les bandes dessinées