la cabaneparticiper

Livre d'or
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le Livre d'or !
Livre d'or

Médecine dans la Rome antique

« Médecine dans la Rome antique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Les Romains avaient une déesse s'occupant de la santé, elle se nommait Salus.

Autrefois à Rome, les maladies se nommant « la typhoïde », « la dysenterie » et « la tuberculose » était mortelles dans les villes surpeuplées. Les maladies graves pouvaient vite s'aggraver, car les médicaments donnés par les médecins étaient souvent sans effet, car ils ne connaissaient pas la cause de la maladie.

Où se soignait-on ?[modifier]

  • Les hôpitaux étaient réservés aux soldats (hôpitaux militaires). Les civils n'y avaient pas accès.
  • Les bains publics étaient nombreux et bon marché. Les bains publics sont aussi appelés thermes.

Comment se soignait-on ?[modifier]

On se soignait grâce à des huiles, des plantes, des herbes.... Ils allaient aussi dans les thermes ou bains publics. Ils ne connaissaient pas les caries, car ils n'avaient pas de sucre dans leurs habitudes alimentaires donc, pas de bonbons ! Ils conseillaient des régimes et des exercices à leurs patients. Ils donnaient comme médicaments des herbes médicales vendues par les herboristes. Ils pratiquaient des opérations simples sans anesthésie. Les malades faisaient appel à la magie et aux dieux pour guérir, plus précisément à Esculape et a Salus. Les femmes mourraient souvent pendant leurs grossesses !

Qui étaient les médecins ?[modifier]

Les médecins de la cour (archiatri sacri palatii), puis les médecins publics (catégorie instituer par Valentinien Ier) étaient les plus importants à Rome. Ils n'exigeaient pas de prix lorsqu'ils soignaient les gens, cela veut dire que les patients n'étaient pas obligés de payer, mais ils pouvaient quand même leur donner un peu d'argent. Ce n'était pas pour autant qu'ils devaient s'occuper des riches qui les payeront mais il devaient aussi s'occuper honnêtement des pauvres. Il y avait également des médecins à titre privé.

Salus[modifier]

Salus est la déesse de la santé, elle s'occupait aussi de la santé des animaux. C'est la fille d'Esculape (dieu de la guérison) et de Lampétie. Salus et son père faisaient parti de la lignée d'Apollon.

Portail Rome antique - Histoire romaine, langues et civilisations italiques.