Les Schtroumpfs

« Les Schtroumpfs » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Les Schtroumpfs sont une série de bandes dessinées belge de Pierre Culliford, dit Peyo. Elle raconte l'histoire d'un peuple imaginaire, composé de petites créatures humanoïdes1 bleues qui vivent quelque part, dans une forêt d'Europe.

Origine du nom[modifier]

L'origine des Schtroumpfs remonterait à un repas avec Peyo au cours duquel une salière se serait fait appeler un schtroumpf (« passe-moi le... schtroumpf ! »). La conversation se serait poursuivie en schtroumpf...

Premières apparitions[modifier]

Leur première apparition fut dans l'épisode des aventures de Johan et Pirlouit, La Flûte à six trous, prépublié dans Le Journal de Spirou en 1958 et dont le nom, en album, devint La Flûte à six Schtroumpfs. On y rencontre une peuplade de lutins bleus à bonnets blancs vivant dans un village de champignons et parlant le langage schtroumpf. Johan et Pirlouit viendront encore rendre visite aux Schtroumpfs dans l'épisode intitulé Le Pays maudit. Les Schtroumpfs viendront également leur prêter main forte dans les albums La Guerre des sept fontaines et Le Sortilège de Maltrochu.

Puis, dès 1959, les Schtroumpfs vécurent leurs propres aventures, d'abord sous forme de « mini-récit » dans Spirou avec Les Schtroumpfs noirs. Notons que, jusque-là, on ne voyait que le Grand Schtroumpf et les petits Schtroumpfs, apparemment tous identiques. Les différences physiques et de caractère (Schtroumpf à lunettes, farceur, costaud, etc.) n'apparaissent — progressivement — qu'au moment où les Schtroumpfs commencent à avoir leurs propres histoires.

Caractéristiques des Schtroumpfs et de leur monde[modifier]

Les histoires des Schtroumpfs se situent au Moyen Âge, et l'âge du Grand Schtroumpf (542 ans) et des Schtroumpfs (100 ans) nous obligent à admettre qu'ils sont bien plus vieux que Peyo lui-même.

Ce peuple vit dans un village au milieu d'une forêt, dans une contrée appelée « le Pays maudit » géographiquement difficile à situer, mais certainement quelque part en Europe. Lors de leurs premières apparitions, dans les albums La Flûte à six Schtroumpfs et Le Pays maudit de Johan et Pirlouit, le village se trouve au milieu d'arbres noirs et nus, mais dès le premier album des Schtroumpfs, il est bien plus accueillant, pour devenir au fur et à mesure un petit paradis romantique à l'orée d'une forêt. Le plan du Pays maudit se trouve dans le premier album des Schtroumpfs, à savoir Les Schtroumpfs noirs ; mais ce dernier fut très vite erroné (sur le plan du premier album, le village figure par exemple assez loin de la forêt). De plus, sur le plan, est indiqué que « bien rares sont les humains qui ont pu y arriver », alors que dans les albums suivants, il est dit qu'on ne peut pas accéder au village schtroumpf sans qu'un Schtroumpf indique le chemin. Néanmoins, dans un album (La Soupe aux Schtroumpfs), Gargamel, après de longues et vaines recherches, au comble du désespoir, trouve le village. Par rapport au sorcier Gargamel qui a la taille humaine, les Schtroumpfs sont tout petits (hauts comme trois pommes), mais par rapport à la nature environnante leur village, ils ont la taille humaine.

L'épisode du Bébé Schtroumpf nous permet de découvrir comment naissent les Schtroumpfs : ils sont apportés par une cigogne, un soir de pleine lune bleue, exceptée la Schtroumpfette (et Sassette) qui sont à l'origine une création de Gargamel.

Ils ont souvent recours à Homnibus, un sympathique vieillard qui les aide lors de problèmes d'importance majeure comme la santé du Grand Schtroumpf. Il fait partie des seuls humains que les Schtroumpfs ne craignent pas, avec Johan, Pirlouit et le roi de ces derniers.

Le sorcier Gargamel et son chat Azraël sont les pires ennemis des Schtroumpfs. Mais ils ne leur en veulent pas pour les mêmes raisons. Gargamel en a besoin pour fabriquer la pierre philosophale tandis qu'Azraël, lui, veut tout simplement les manger.

Les Schtroumpfs ont un langage particulier avec des différences selon qu'ils habitent au nord ou au sud du village (où la place de l'emploi du mot « schtroumpf » comme verbe ou substantif change, particulièrement dans les mots composés (voir Schtroumpf vert et vert Schtroumpf).

L'aliment préféré des Schtroumpfs est la salsepareille, et ils vivent dans des maisons individuelles ayant l'apparence de gros champignons. Dans « le Pays maudit », il existe une rivière sur laquelle les Schtroumpfs ont construit un barrage afin de ne pas être inondés. La rivière est souvent un élément très présent dans l'intrigue.

Les Schtroumpfs se déguisent souvent lors de bals masqués dans le village ou dans l'album du Cosmoschtroumpf, pour lui faire croire qu'il a atterri sur une autre planète, ou encore lorsqu'ils donnent des représentations théâtrales du Petit Schtoumpferon rouge...

Il n'y a pas de loi chez les Schtroumpfs, juste des valeurs morales et du respect. À de nombreuses reprises (Le Schtroumpf financier, On ne schtroumpfe pas le progrès, Le Schtroumpf Reporter, Le Schtroumpfissime), les Schtroumpfs tentent d'adopter un système correspondant plus à celui des humains, pour retomber sur leurs pieds avec la conclusion que leur monde est bien mieux sans...

D'autre part, les Schtroumpfs et leur monde moyenâgeux travaillent beaucoup autour des expériences chimiques, des événements inexpliqués...

Les Schtroumpfs sont aussi beaucoup en contact avec la nature, en proie à ses caprices (La Faim des Schtroumpfs), mais aussi à ses délices : les récoltes automnales, ainsi que l'amitié et la communication qui existent entre eux et les animaux. Le plus connu des animaux schtroumpfs est Puppy, à l'origine le chien d'Homnibus, qui finit par être adopté par le Bébé Schtroumpf.

Principaux personnages[modifier]

Les Schtroumpfs[modifier]

Déguisés en Schtroumpfs
  1. le Grand Schtroumpf (le doyen du village, apparait en même temps que les Schtroumpfs : dans l'album de Johan et Pirlouit la flûte à six Schtroumpfs). Il se distingue des autres Schtroumpfs par sa barbe blanche et la couleur rouge de sa culotte et de son bonnet.
  2. le Schtroumpf à Lunettes ou Schtroumpf moralisateur (le moralisateur du village. Sa phrase favorite est «Comme dit toujours le Grand Schtroumpf». Il apparaît dans le premier album : Les Schtroumpfs noirs)
  3. le Schtroumpf Chantant
  4. le Schtroumpf Gourmand (qui a toujours faim et tient un gâteau entre ses mains)
  5. le Schtroumpf Paresseux (on le trouve tout le temps à faire la sieste)
  6. le Schtroumpf Musicien (qui joue toujours faux de n'importe quel instrument de musique, même d'une boîte à musique. Un jour une cigogne dépose le bébé Schtroumpf devant sa maison)
  7. le Schtroumpf Grognon (son expression favorite est « Moi, je n'aime pas... ». Fut le seul schtroumpf chez qui les effets néfastes de la mouche Bzz sont restés présents, sans néanmoins lui causer de grand tort.)
  8. le Schtroumpf Poète (avec sa plume, son parchemin et son répertoire de rimes)
  9. le Schtroumpf Paysan (produit toutes les récoltes des Schtroumpfs)
  10. le Schtroumpf Amoureux (toujours après la Schtroumpfette, il enlève aussi les pétales d'une fleur)
  11. le Schtroumpf Distrait
  12. le Schtroumpf Farceur (qui offre toujours des cadeaux explosifs ou une boîte qui s'ouvre avec la tête du chat de Gargamel)
  13. le Schtroumpf Bricoleur (qui construit toutes sortes de machines, également forgeron, tient un tournevis et une clé à mollette dans les mains)
  14. le Schtroumpf Costaud (le fort du village. A un cœur tatoué sur un bras.)
  15. le Schtroumpf Coquet (qui tient un miroir)
  16. le Schtroumpf Gentil
  17. la Schtroumpfette (à l'origine créée par Gargamel pour assouvir sa vengeance, apparaît dans le troisième album qui porte son nom)
  18. le Bébé Schtroumpf (le petit dernier, apparaît dans le douzième album qui porte son nom)
  19. le Schtroumpf Robot (qui est créé par le Schtroumpf Bricoleur)
  20. Sassette (créée avec la même méthode que la Schtroumpfette)
  21. le Schtroumpf Sauvage (version Schtroumpf de Tarzan)
  22. le schtroumpf Mineur (cherche sans cesse des nouveaux filons. Considère l'or comme une « saloperie » dont il ne sait plus quoi faire)
  23. les p'tits Schtroumpfs (à l'origine trois Schtroumpfs adultes, ont été transformés par un procédé magique en enfants. Considèrent les autres Schtroumpfs comme des « vieux » et ont horreur des discours du schtroumpf à lunettes.)
  24. le schtroumpf reflet (créé sans le vouloir par le schtroumpf Coquet, quand la foudre est tombée sur le miroir où il s'admirait.)

Autres personnages[modifier]

  • Gargamel : L'ennemi juré des Schtroumpfs qui veut créer la pierre philosophale a l'aide d'un procédé de magie noire (faire bouillir un schtroumpf est indispensable. D'où son aversion pour les schtroumpfs, car malgré ces très nombreuses tentatives, il n'a jamais réussi)
  • Azraël : Le chat de Gargamel qui veut absolument goûter à la chair de schtroumpf.
  • Grosbouf: Un ogre qui apparait pour la première fois dans "la soupe au schtroumpfs". Il mange n'importe quoi pour assouvir sa faim. Il n'est pas très méchant (d'ailleurs il est même "ami" avec les schtroumpfs d'une certaine manière. Où plûtot c'est un grand ennemi de Gargamel.)
  • L'enchanteur Homnibus et son serviteur Olivier (également présents dans Johan et Pirlouit), qui aident les schtroumpfs en cas de graves problèmes, par exemple la santé du Grand schtroumpf. Eux et leur roi sont les rares humains pas crains par les schtroumpfs (avec Johan et Pirlouit).
  • Sagratmabarb: Gentil cousin de Gargamel, une seule apparition dans "L'univers des schtroumpfs".
  • Gourmelin: Très gentil frère jumeau de Gargamel, sauve les schtroumpfs dans une partie de "L'univers des schtroumpfs".
  • Jeanty: Neveu d'un gentil fermier, une crapule... Qui se révèle être pas méchant... "Un enfant chez les schtroumpfs"



Et plus encore...

Personnages du dessin animé[modifier]

  • Chlorhydris, la sorcière voulant faire disparaître l'amour.
  • Scrupule, apprenti de Gargamel, trop garnement à l'école, donc confié au sorcier le plus stupide. Il passe son temps à grommeler et à faire le ménage.
  • Balthazar, oncle de Gargamel, riche et méchant.
  • Pépé Schtroumpf (ou Vieux Vieux Schtroumpf) et Mémé Schtroumpf, Schtroumpfs encore plus vieux que le Grand Schtroumpf lui-même. Apparaissent aussi dans les bandes-dessinées du magazine Schtroumpf !.

Albums[modifier]

Premières apparitions dans la série Johan et Pirlouit :

  • Neuvième album : La Flûte à six Schtroumpfs
  • Dixième album : La Guerre des 7 fontaines
  • Douzième album : Le Pays maudit
  • Treizième album : Le Sortilège de Maltrochu

Liste des albums[modifier]

1. Les Schtroumpfs noirs, Dupuis, 01/1963 (ISBN 2-8001-0108-3)
2. Le Schtroumpfissime, Dupuis, 01/1965 (ISBN 2-8001-0109-1)
3. La Schtroumpfette, Dupuis, 1975 (ISBN 2-8001-0110-5)
4. L'Œuf et les Schtroumpfs, Dupuis, 01/1968, 01/1967 (ISBN 2-8001-3969-2)
5. Les Schtroumpfs et le Cracoucass, Dupuis, 01/1969 (ISBN 2-8001-0112-1)
6. Le Cosmoschtroumpf, Dupuis, 01/1970 (ISBN 2-8001-0113-X)
7. L'Apprenti Schtroumpf, Dupuis, 01/1971 (ISBN 2-8001-0114-8)
8. Histoires de Schtroumpfs, Dupuis, 11/1972 (ISBN 2-8001-0115-6)
9. Schtroumpf vert et Vert Schtroumpf, Dupuis, 01/1973 (ISBN 2-8001-0324-8)
10. La Soupe aux Schtroumpfs, Dupuis, 01/1976 (ISBN 2-8001-0510-0)
11. Les Schtroumpfs Olympiques, Dupuis, 03/1983 (ISBN 2-8001-0769-3)
12. Le Bébé Schtroumpf, Dupuis, 10/1984 (ISBN 2-8001-1148-8)
13. Les P'tits Schtroumpfs, Dupuis, 04/1988, (ISBN 2-8001-1569-6)
14. L'Aéroschtroumpf, Cartoon Creation, 01/1990 (ISBN 2-87345-000-2)
15. L'Étrange Réveil du Schtroumpf paresseux, Cartoon Creation, 04/1991 (ISBN 2-87345-024-x)
16. Le Schtroumpf financier, Le Lombard, 11/1992 (ISBN 2-8036-1017-5)

Albums réalisés après le décès de Peyo, avec la collaboration de son fils :

17. Le Schtroumpfeur de bijoux, Le Lombard, 11/1994 (ISBN 2-8036-1098-1)
18. Docteur Schtroumpf, Le Lombard, 10/1996 (ISBN 2-80361-945-8)
19. Le Schtroumpf sauvage, Le Lombard, 11/1998 (ISBN 2-80361-351-4)
20. La Menace schtroumpf, Le Lombard, 11/2000 (ISBN 2-80361-516-9)
21. On ne schtroumpfe pas le progrès, Le Lombard, 11/2002 (ISBN 2-80361-773-0)
22. Le Schtroumpf Reporter, Le Lombard, 11/2003 (ISBN 2-80361-900-8)
23. Les Schtroumpfs Joueurs, Le Lombard, 01/2005 (ISBN 2-80362-005-7)
24. Salade de Schtroumpfs, Le Lombard, 01/2006 (ISBN 2-80362-155-x)
25. Un enfant chez les Schtroumpfs, Le Lombard, 01/2007 (ISBN 2-80362-242-4)
26. Les Schtroumpfs et le Livre qui dit tout, Le Lombard, 01/2008 (ISBN 2-80362-242-4)
27. Schtroumpf les bains, Le Lombard, 04/2009 (ISBN 9782803625215)
28. La Grande Schtroumpfette, Le Lombard, 2010
29. Les Schtroumpfs et l'arbre d'or,Le Lombard, 04/2011 (ISBN 978-2-8036-2648-9)
30. Les Schtroumpfs de l'ordre,Le Lombard, 03/2012 (ISBN 978-2-8036-3052-3)
31. Les Schtroumpfs à Pilulit,Le Lombard, 04/2013 (ISBN 978-2-8036-3255-8)

Hors-série réalisé pour les 50 ans des Schtroumpfs :

Les Schtroumpfeurs de flûte, Le Lombard, 08/2008 (ISBN 978-2-8036-2472-0)

Hors-séries[modifier]

  • Schtroumpf de l'espace, 01/1996

La série des Schtroumpferies :

  • Schtroumpferies 1, Le Lombard, 1996.
  • Schtroumpferies 2, Le Lombard, 1996.
  • Schtroumpferies 3, Le Lombard, 1997.
  • Schtroumpferies 4, Le Lombard, 1999.
  • Schtroumpferies 5, Le Lombard, 2001.

Ces albums sont constitués d'histoires courtes plus ou moins ironiques sur les Schtroumpfs et leur univers.

Albums format « Italienne » :

  • Le Moulin des Schtroumpfs, Dupuis (collection du Carrousel), 1967.
  • Les Schtroumpfs et les Jouets, Dupuis (collection du Carrousel), 1969.
  • Le Petit Canard des Schtroumpfs, Dupuis (collection du Carrousel), 19 ??.

Voir aussi[modifier]

Liens externes[modifier]

Source[modifier]


Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Les Schtroumpfs de Wikipédia.
Consulté le 28 avril 2007.

Note[modifier]

  1. « Humanoïde » signifie « de forme humaine ».
Portail de la littérature- Les écrivains, les poètes, les romans, les bandes dessinées