Garçon devant un ordinateur.jpg
LeSavant.svg

la cabane  •  le Savant  •  le Livre d'or

Participez ! Cet article, comme tous les articles de Vikidia, est peut-être incomplet et tu peux l'améliorer. Tu as des connaissances sûres sur le sujet (texte ou illustration) ? Alors n'hésite pas à les ajouter. Ta contribution est la bienvenue ! C'est à toi de jouer ! Clin d'œil

Larme

« Larme » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le système lacrymal :
a : Glande lacrymale
b : Point supérieur lacrymal
c : Canal lacrymal supérieur
d : Sac lacrymal
e : Point lacrymal inférieur
f : Canal lacrymal inférieur
g : Canal nasolacrymal
La partie la plus rose à droite de l'œil s'appelle la caroncule lacrymale.

Les larmes sont constituées d'un liquide sécrété par des glandes situées à la base de l'œil. Ce liquide permet de maintenir humide la surface de l'œil et permet d'évacuer les poussières qui s'y collent. Les paupières aident à ce nettoyage en agissant comme des essuie-glaces sur des pare-brises. Les larmes expriment généralement le désespoir, la tristesse ou la douleur. Elle peuvent aussi exprimer la joie ou apparaître lors d'un fou-rire.

Tous les mammifères, dont l'être humain, sécrètent des larmes. Ce liquide lacrymal est un fluide biologique salé, secrété par les glandes lacrymales au niveau des yeux. Ce liquide nettoie et protège l'œil en facilitant l'évacuation des corps étrangers (poussière, insecte) qui pourraient y pénétrer.

Les larmes sont produites lorsque le liquide lacrymal déborde de l'œil ou bien quand les glandes lacrymales sont bouchées. Elles se présentent sous forme de gouttes qui coulent le long des joues : le verbe qui désigne la production de larmes est pleurer (ou parfois larmoyer). Une production (réflexe) accrue de larmes est activée par certains stimuli, par exemple si le système nerveux détecte un danger au niveau de la cornée tel qu'un contact avec un objet ou un acide (ex : l'acide qui attaque l'œil quand on épluche un oignon ; dans ce cas larmoyer permet de diluer l'acidité et de la chasser de la paroi oculaire).

Les larmes trahissent le plus souvent un état de désespoir, de tristesse ou de douleur, mais peuvent aussi apparaître en d'autres circonstances émotionnelles : joie, rire… Pleurer est normalement un acte réflexe, mais certains comédiens peuvent produire des larmes en évoquant intérieurement des circonstances provoquant la tristesse.

Dans diverses cultures, des pleureuses étaient ou sont encore appelées pour pleurer les morts.

Portail du corps humain - Accédez aux articles de Vikidia concernant le corps humain.