La Belle et la Bête

« La Belle et la Bête » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La première version française de La Belle et la Bête a été publiée en 1740 par Mme de Villeneuve. Ce conte a été repris et réécrit en 1757 par Madame Leprince de Beaumont. Cette deuxième version a rencontré un grand succès et elle reste la plus connue.

Auteur[modifier]

Jeanne-Marie Leprince de Beaumont est née le 26 avril 1711 à Rouen et est morte le 8 septembre 1780 à Chavanod (Duché de Savoie). C'est une écrivaine, auteure de contes .

Personnages[modifier]

  • Le Père :

un marchand devenu pauvre ayant six enfants (trois filles et trois garçons).

  • La Belle :

la fille cadette gentille, généreuse, travailleuse, très belle, qui aime la lecture et le piano.

  • La Bête :

très laide, amoureuse de la Belle, gentille. En fait, c'est un prince ensorcelé.

  • les Sœurs :

méchantes, hypocrites, jalouses, avec un cœur de pierre.

  • les trois frères :

Ils aiment beaucoup leur sœur belle

Résumé[modifier]

Un riche marchand, père de trois filles et de trois garçons perdit ses richesses et partit vivre à la campagne avec sa famille. Un jour, en rentrant de la ville, il se perdit. Il aperçut un château et il s'y rendit pour y passer la nuit. Il ne rencontra personne... Le lendemain matin, il vit une rose et se rappela que la Belle, sa fille cadette, en voulait une. Il la cueillit mais une Bête horrible apparut et le condamna à mort. Cependant, il pouvait être remplacé par une de ses filles. La Belle décida, de son plein gré, de prendre la place de son père et elle alla au château. Elle rencontra l'affreuse Bête et fut un peu effrayée. La Bête tomba sous le charme de la Belle et lui offrit tout ce qu'elle désirait. Chaque jour, il lui demandait de l'épouser mais la jeune fille refusait toujours. Un soir, elle vit dans un miroir son père malade. La Bête l'autorisa à lui rendre visite et lui donna une bague "enchantée" pour lui permettre de voyager. Elle resta dix jours près du vieux marchand au lieu des huit prévus et cette absence causa un grand chagrin à la Bête. Elle se préparait à mourir quand la Belle revint enfin au château. Elle accepta la demande en mariage et l'horrible Bête se transforma alors en un beau prince charmant.

Adaptation[modifier]

A partir de ce conte, des films ont été réalisés comme La Belle et la Bête de Jean Cocteau en 1946 avec Jean Marais. Les studios Disney ont aussi conçu un premier dessin animé sur ce thème en 1991. Ce conte a également été adapté en musique (opéras, comédies musicales, chansons, musiques, ballets), à la télévision (séries télévisées et téléfilms) et en littérature (romans, bandes dessinées...).


Portail de la littérature- Les écrivains, les poètes, les romans, les bandes dessinées
Portail Disney - Tous les articles sur les œuvres de Walt Disney !