Jésus de Nazareth

« Jésus de Nazareth » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Jésus Christ)
Aller à : navigation, rechercher
Jésus de Nazareth , portrait imaginé et peint par Heinrich Hofmann

Jésus de Nazareth (né entre -8 et -2 et mort entre +30 et +33), nommé également Jésus-Christ, Jésus ou le Christ en Occident, ou encore Issa (ou Aïssa) en Orient1, est un prédicateur israëlite, figure centrale du christianisme. Pour les chrétiens, Jésus est l'incarnation de Dieu. Pour les musulmans, il est le dernier grand prophète avant Mahomet. Dans les deux religions, c'est lui le Messie.

Les sources pour écrire la vie de Jésus[modifier]

Les seules sources chrétiennes concernant la vie de Jésus de Nazareth sont les évangiles, textes écrits par des partisans (ou disciples) de Jésus quelques dizaines d'années après sa mort. Un seul autre texte de l'époque y fait brièvement allusion, les Antiquités judaïques de l'historien Flavius Josèphe.

Le Coran et les hadiths, écrits sept siècles après la mort de Jésus, décrivent également Jésus et donnent certains détails sur des passages de sa vie.

La vie de Jésus d'après le Nouveau testament[modifier]

Le sermon sur la montagne

Les évangiles présentent Jésus comme étant le Fils de Dieu engendré par le Saint-Esprit dans le sein de Marie, la femme de Joseph. Il est considéré comme le descendant de David, le deuxième roi d'Israël. À l'époque de sa naissance, la Palestine fait partie de l'Empire romain. Fixée plusieurs siècles après sa mort2, la date de naissance de Jésus n'est pas connue avec certitude. Au début du IVe siècle, sa célébration a été fixée au 25 décembre (jour du solstice d'hiver chez les Romains), jour de Noël, et elle est racontée dans les récits traditionnels illustrés par la crèche de Noël. Il en est de même pour les années de jeunesse de Jésus.

Vers l'âge de trente ans, Jésus se met à parcourir son pays en racontant des paraboles, c'est-à-dire des histoires philosophiques sur Dieu et sur ce que doit accomplir l'Homme sur Terre. De plus en plus de gens le suivent et deviennent ses disciples. Ceux-ci disent que Jésus accomplit des miracles.

Jésus commence à déranger certains juifs, parmi le parti des pharisiens, car il bouscule les habitudes et dit être le Fils de Dieu3. Jésus est capturé par les chefs des pharisiens qui le livrent au gouverneur romain Ponce Pilate pour être condamné à mort. Jésus lui est alors présenté comme le roi des juifs. Par crainte des juifs, Ponce Pilate le fait torturer et le condamne à mort.

Comme il était de coutume pour les célébrations de la Pâques, le gouverneur romain, Ponce Pilate, demande à la foule de désigner un condamné à mort pour le libérer. La foule décide alors de délivrer Barabas, un homme accusé de meurtre. Jésus porte la croix jusqu'au lieu de sa crucifixion à Golgotha. Sa mort ayant eu lieu la veille du sabbat ; faute de temps pour les soins à donner au cadavre, il est enterré provisoirement. Le troisième jour après sa crucifixion, ses disciples, en particulier les apôtres, affirment qu'il est ressuscité et a vécu quelques semaines avec eux.

La croix sur laquelle Jésus sera supplicié deviendra plus tard un symbole de la nouvelle religion : le christianisme.

Résurrection[modifier]

La résurrection de Jésus. Peinture vers 1450. Rhénanie-Nord-Westphalie

Selon la tradition chrétienne, Jésus ressuscite le matin de Pâques, le troisième jour après sa mort. Il retrouve ses disciples et quelque temps après il monte au ciel (événement que les chrétiens fêtent sous le nom de l'Ascension).

Pour l'islam, Jésus ne serait pas mort sur la croix, il aurait été échangé au dernier moment contre une autre personne par Dieu, qui l'éleva au ciel.

Enseignements[modifier]

Jésus s'adressait aux juifs, aussi son enseignement s'appuie sur la loi hébraïque. Il dit « ne pas être venu abolir la Loi, mais l'accomplir ». Il affirme que les plus grands commandements de cette loi sont l'amour de Dieu ("Tu aimeras ton Dieu de tout ton coeur") et l'amour des autres humains ("Tu aimeras ton prochain comme toi-même"), même les ennemis.

On considère que l'essentiel de son enseignement est résumé dans ce que l'on appelle le « sermon sur la montagne », où il dit que le royaume de Dieu appartient aux pauvres et aux simples de cœur.

Voir aussi[modifier]

Note[modifier]

  1. Dénominations trouvées sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Jésus_(homonymie) et http://fr.wikipedia.org/wiki/Jésus_de_Nazareth.
  2. Le calcul de la date de naissance de Jésus a été fait au VIe siècle par le moine Denys le Petit, qui selon les spécialistes s'est trompé de quelques années. L'évangile de Matthieu affirme que jésus est né pendant le règne du roi hérode. Or celui-ci est mort en 4 av. J.-C. Jésus serait né en fait 4 ou 5 ans avant la date qui sert de point de départ au calendrier chrétien
  3. En proclamant que tous les hommes sont frères, Jésus enlève aux Hébreux la certitude qu'ils sont le seul peuple « élu » de Dieu, ce qui est un des fondements de la religion juive.
Portail des religions - Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...