Histoire de l'Afrique

« Histoire de l'Afrique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le Sahara au Niger

L'histoire de ce continent est lié à sa géographie : il est coupé en deux par le désert du Sahara. L'histoire de l'Afrique du Nord se conjugua avec celle de la Méditerranée, tandis qu'au sud du désert du Sahara, l'Afrique subsaharienne connaissait un développement différent et autonome.

Cet article traitera plus de l'histoire de l'Afrique subsaharienne ; pour celle de l'Afrique du Nord, voir l'histoire du Bassin méditerranéen.

Préhistoire[modifier]

La vallée du Rift, située au Kenya actuel, est considérée comme le berceau de l'humanité. Ce serait en effet dans ce lieu que les premiers hommes sont apparus. Le Sahara fut tour à tour une mer intérieure, un lac marécageux, puis un immense pâturage parcouru par des pasteurs nomades. À la fin de la Préhistoire, il devint un désert aride et coupa le continent en deux parties : Afrique du Nord et Afrique subsaharienne.

Antiquité[modifier]

Pendant toute l'Antiquité et jusqu'aux premiers siècles de l'ère chrétienne, l'histoire de l'Afrique du Nord se conjugua avec celle de la Méditerranée.

Au sud du désert du Sahara, l'Afrique subsaharienne connaissait un développement différent et autonome.

C'est l'époque des royaumes orientaux, tels que ceux de Méroé, de Koush, etc. ; et des grandes migrations, dont celle des Bantous qui occupent une grande partie du continent.

L'Égypte antique est le point qui relie ces deux histoires.

Le Moyen Âge[modifier]

Africa 13.jpg

À partir du VIIe siècle, les armées arabes envahirent l'Afrique du Nord. Le commerce des caravanes de chameaux et la diffusion de l'islam nouèrent de nouvelles relations entre l'Afrique du Nord et l'Afrique subsaharienne.

De nombreux royaumes africains se constituèrent : l'empire du Ghana, l'empire du Mali, l'Empire songhaï, les royaumes mossis, le Royaume haoussa, Kanem-Bornou, le Royaume yorouba, Kongo, l'Empire zoulou, etc., qui durèrent pour certains jusqu'au XIXe siècle.

Époque moderne[modifier]

L'Afrique noire eut ses premiers contacts avec les Européens au XVe siècle. Ils établirent le long des côtes des comptoirs, c'est-à-dire des ports destinés à faciliter le commerce.

Le commerce d'esclaves noirs existait déjà à cette époque. Il fut intensifié par les Européens par un commerce triangulaire. Cette période fut à l'origine de la diaspora africaine.

Au XIXe siècle, après l'abolition de l'esclavage, les États européens envahirent l'Afrique (Afrique du Nord et Afrique subsaharienne), grâce à leur avancée technologique et malgré la résistance des peuples africains. Les puissances coloniales se partagèrent l'Afrique lors de la Conférence de Berlin, en 1884-1885. L'exploitation des ressources naturelles et humaines africaines continua sous administration européenne jusqu'à la seconde moitié XXe siècle, où les pays gagnèrent peu à peu leur indépendance.

Les indépendances[modifier]

Les aspirations nationalistes africaines menèrent aux indépendances qui s'étalèrent de 1910 à 1975 suivant les pays. Les régimes qui s'installèrent ne furent pas démocratiques et peinèrent à développer leurs pays. L'Afrique fut, jusqu'aux années 1990, instrumentalisée par les puissances de la guerre froide. Depuis la chute du mur de Berlin, les pays africains oscillent entre guerres civiles et processus de démocratisation, dont les aléas sont souvent liés aux stratégies de firmes multinationales et à la lutte d'influence que se livrent en Afrique les États-Unis et la France.

Icone chateau.png Portail de l'histoire - De la préhistoire et l'Antiquité jusqu'à l'époque contemporaine
Portail de l'Afrique - Tout sur l'Afrique, sa culture, son histoire...