Henri III de France

« Henri III de France » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Henri III

Henri III, né en 1551, fut roi de Pologne en 1573-1574 sous le nom d'Henryk Walezy (Henri de Valois) et roi de France à la mort de son frère Charles IX en 1574. Il est mort assassiné, en 1589, par le moine fanatique Jacques Clément. Marié à Louise de Vaudémont en 1575, il n'a pas eu d'enfants.

Henri III était le quatrième fils du roi Henri II et de Catherine de Médicis après François II (1544-1560), Louis de France (1549-1550) et Charles IX (1550-1574). En 1569, comme duc d'Anjou, il combat victorieusement les protestants français. En 1573, il est élu roi de Pologne, mais à l'annonce de la mort de son frère Charles IX, il fuit son trône polonais et revient en France, où il devient le roi Henri III.

À son avènement, la guerre civile fait rage entre les catholiques français commandés par le duc Henri de Guise et les protestants dirigés par Henri de Bourbon, roi de Navarre et cousin du roi de France, et le prince de Condé. Pendant tout son règne, Henri III doit louvoyer entre les deux camps. En 1576, il accorde aux protestants la liberté de culte (sauf à Paris), des place fortes de sûreté et des tribunaux mixtes.

Très mécontents, les catholiques fondent la Sainte Ligue sous la direction d'Henri de Guise. Les Ligueurs obligent le roi à reprendre la guerre contre les protestants. Une nouvelle paix est signée en 1580. Mais en 1584, le duc d'Alençon, dernier frère d'Henri III, meurt. Selon les règles en vigueur l'héritier du trône de France est désormais le chef protestant Henri de Bourbon. Les Ligueurs s'allient alors aux Espagnols. La guerre dite des trois Henri reprend en 1586-1587. Henri III est battu par les protestants. Furieux, les catholiques le chassent de Paris. Pour s'imposer, Henri III réunit à Blois les États-Généraux et en profite pour faire assassiner les Guise en décembre 1588. De nombreuses provinces se rebellent contre le roi.

Henri III se rapproche alors d'Henri de Navarre, qu'il reconnaît pour son héritier. Ils viennent assiéger Paris, mais, le 1er août 1589, Henri III est assassiné à Saint-Cloud par Jacques Clément un moine catholique fanatique. Son cousin et beau-frère Henri de Navarre lui succèdent sous le nom de Henri IV.

Monarques (rois et empereurs) de France depuis 987
Capétiens
France médiévale
Hugues Capet (987-996) • Robert II (996-1031) • Henri Ier (1031-1060) • Philippe Ier (1060-1108) • Louis VI (1108-1137) • Louis VII (1137-1180) • Philippe II (1180-1223) • Louis VIII (1223-1226) • Louis IX (1226-1270) • Philippe III (1270-1285) • Philippe IV (1285-1314) • Louis X (1314-1316) • Jean Ier (1316) • Philippe V (1316-1322) • Charles IV (1322-1328)
Maison capétienne de Valois
France médiévale
Philippe VI (1328-1350) • Jean II (1350-1364) • Charles V (1364-1380) • Charles VI (1380-1422) • Charles VII (1422-1461) • Louis XI (1461-1483) • Charles VIII (1483-1498)
Maison capétienne de Valois-Orléans-Angoulême
France de la Renaissance
Louis XII (1498-1515) • François Ier (1515-1547) • Henri II (1547-1559) • François II (1559-1560) • Charles IX (1560-1574) • Henri III (1574-1589)
Maison capétienne de Bourbon
France du Grand Siècle et des Lumières
Henri IV (1589-1610) • Louis XIII (1610-1643) • Louis XIV (1643-1715) • Louis XV (1715-1774) • Louis XVI (1774-1792)
Première République
Famille Bonaparte
Premier Empire
Napoléon Ier (1804-1814)
Bourbons
Première Restauration
Louis XVIII (1814-1815)
Famille Bonaparte
Les Cent Jours
Napoléon Ier (1815) • Napoléon II (1815)
Bourbons
Seconde Restauration
Louis XVIII (1815-1824) • Charles X (1824-1830) • Louis XIX (1830) • Henri V (1830)
Maison d'Orléans
Monarchie de Juillet

Louis-Philippe (1830-1848)

Seconde République
Famille Bonaparte
Second Empire

Napoléon III (1852-1870)

Troisième, Quatrième et Cinquième Républiques
Voir aussi : Histoire de la France
Icone chateau.png Portail de l'histoire - De la préhistoire et l'Antiquité jusqu'à l'époque contemporaine
Le portail de la Monarchie française - De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.