la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Cerisier du Japon Prunus serrulata.jpg Astuce du mois, interview... Venez lire le numéro 4 de la Gazette de Vikidia ! Moi, je suis une star, une vraie de vraie ...

Metal

« Metal » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Heavy metal)
Aller à : Navigation, rechercher
Le metal (à prononcer métal, mais à écrire sans accent), est un genre de musique qui s'est beaucoup répandu pendant les années 80.
Le groupe Judas Priest en concert

Les groupes sont généralement composés d'un guitariste (parfois deux, voire plus), d'un batteur, d'un chanteur et d'un bassiste ; éventuellement aussi d'un claviériste.

Le genre débute principalement dans les années 70 avec le groupe de hard rock Led Zeppelin ainsi que le premier groupe officiel de heavy metal : Black Sabbath. Le genre s'inspire des sonorités du rock, ainsi que des styles de compositions du blues et de la musique classique. Le metal est un genre tellement populaire de nos jours que celui-ci est divisé en de nombreuses sous-branches qui sont elles-mêmes souvent redivisées en d'autres sous-branches, ce qui provoque la polémiquePrécision parmi les auditeurs. Cependant, ces branches sont utilisées pour mieux s'y retrouver dans le genre qui est complexe et très varié.

Le metal est réputé pour avoir un caractère dur et est accompagné de certains préjugés dus au comportement de certains groupes ou fans du genre.

Différents sous-genres[modifier]

Il existe beaucoup de sous-genres de metal.

Techniques instrumentales[modifier]

Guitare[modifier]

La guitare électrique est l'élément clé du metal (et du rock en général), car on peut avoir une grande puissance de son grâce aux amplificateurs. Au fur et à mesure que le metal s'est affirmé, les solos ont pris une place de plus en plus importante et sont devenus de plus en plus complexes, les riffs deviennent l'une des principales caractéristiques du genre. Les guitaristes peuvent jouer très rapidement avec différentes techniques savantes, comme le taping et le sweeping.

Aujourd'hui, et depuis les années 1970, les groupes ont des guitaristes capables de jouer à la fois les parties rythmiques et la mélodie et les solos.
Henkka Seppälä, le bassiste du groupe d'extreme power metal Children of Bodom
Un même guitariste peut parfois prendre le rôle de guitariste « lead » (qui joue la mélodie) puis de guitariste rythmique dans un même morceau.

Basse[modifier]

Dans le metal, la basse prend souvent le rôle d'un instrument grave ordinaire. La basse est utilisée pour doubler à l'octave en dessous (jouer la même mélodie huit notes plus bas) les parties graves de la guitare rythmique, pour mettre en valeur la base des riffs. Parfois, les bassistes ajoutent des notes d'ornements pour enrichir leurs lignes.

Il arrive que la basse joue un rôle plus indépendant de la guitare. Dans certaines chansons du groupe Metallica, la basse dialogue vraiment avec la guitare. C'est souvent le cas dans le metal alternatif, le metal industriel et de nombreuses sous-branches du doom metal, qui accordent une grande importance à la basse. Dans ce cas, la basse joue des lignes totalement différentes de celles de la guitare.

Les lignes de basses sont normalement jouées grâce aux frôlements des doigts sur les cordes. Mais dans les lignes rapides qu'exige le speed et le power metal, certains bassistes préfèrent utiliser le médiator pour augmenter leur vitesse de jeu. Cela donne aussi un son plus incisif et métallique au son habituel de la basse. Il existe également le slap, rarement utilisé dans le metal traditionnel, mais beaucoup dans le metal alternatif.

Batterie[modifier]

John Dolmayan, le batteur de System Of a Down, en concert (2005)

À l'origine, le metal reprenait les techniques de jeu traditionnelles du rock en matière de batterie. Mais de nombreux sous-genres ont popularisé certaines techniques spécifiques comme la double pédale, les skank-beats et les blast beats. Ces techniques de jeu permettent de jouer des rythmes très rapides qui soulignent la dynamique des guitares.

  • La double pédale de grosse caisse fut introduite dans le heavy metal par Judas Priest et Accept, puis adoptée par les premiers groupes de thrash au début des années 1980. Cette technique consiste à jouer alternativement des deux pieds sur deux pédales à la base de la grosse caisse, au lieu d'une. Cela permet de réaliser des lignes rythmiques fulgurantes.
  • Les skank-beats, popularisés par le hardcore et adaptés par les premiers groupes de thrash, consistent à jouer, sur deux temps, une phrase rythmique de rock classique de quatre temps, ce qui donne une illusion d'accélération de la musique par deux alors que le tempo n'a pas augmenté. C'est le rythme typique du thrash metal.
  • Les blast beats, caractéristiques des groupes de black metal, death metal et grindcore, consistent à jouer sur un seul temps une phrase rythmique de rock classique de quatre temps, ce qui donne une illusion d'accélération de la musique par quatre (encore plus rapide, donc, que les skank-beats).

Chant[modifier]

Les techniques vocales du metal varient beaucoup d'un groupe à l'autre. On trouve aussi bien des voix aigües couvrant plusieurs octaves (Rob Halford (Judas Priest), Bruce Dickinson (Iron Maiden), Hansi Kürch (Blind Guardian)) que des techniques vocales très grave comme celle de Lemmy Kilmister (Motörhead). On peut parfois entendre du death grunt, une techniques où la voix prend un timbre gutural ou très aigu, ou le chant éraillé, fréquent dans le black metal. Au milieu des années 1990, nombre de groupes passent du chant éraillé au chant mélodique dans un même morceau. Plus récemment, et surtout dans le metal symphonique, on a vu apparaître des chanteurses comme Jessica Thierjung (Lyriel), à la voix lyrique ou Simone Simons (Epica) à la voix d'opéra.

Le volume sonore en concert est souvent directement relié au folklore du heavy metal. Les premiers groupes de metal ont repoussé les limites de référence en matière de volume sonore lors des concerts. Manowar, à la suite des Who, a été répertorié par le Guinness des Records comme le groupe jouant le plus fort au monde, lors d'un concert à Hanovre en 1994, avec 129,5 décibels mesurés. On peut, grâce à un matériel de pointe, atteindre des sommets en volume sonore sans altérer la qualité du son. Nombre de musiciens deviennent sourds à cause du volume sonore de leurs propres concerts. Mais beaucoup montent sur scène avec des bouchons d'oreilles, à l'instar du public...

Thèmes et influences[modifier]

Images[modifier]

Une illustration de Ken Kelly pour une pochette d'album.

Bien évidemment, le metal est avant tout un genre musical, et la qualité de la musique occupe la première place dans la culture du genre. Mais, comme souvent dans la musique populaire, l'image donnée par les groupes au public passe aussi par les pochettes d'album, les vêtements des membres, le logo, le travail fait sur les lumières, les décors des concerts. Le heavy metal peut donc être vu comme art à part entière, auquel se rattache un univers particulier. Nombre de groupes font appel à des illustrateurs (Derek Riggs pour Iron Maiden, Ken Kelly pour Manowar, Travis Smith pour Opeth et Amorphis entre autres) pour dessiner leurs mascottes respectives et leurs pochettes d'albums, qui permettent au public de se faire une idée de l'esprit du groupe.

Thèmes[modifier]

Les thèmes abordés dans le metal sont divers et variés. Ces variétés auront de nombreux facteurs selon le groupe.

Certaines sous-branches peuvent être reliées à des thèmes spécifiques. Par exemple, on retrouvera souvent des paroles concernant la souffrance interne et la dépression dans le doom metal et la plupart de ses sous-branches comme on retrouvera souvent les thèmes de la violence, de la mort voir de la torture dans le death metal.

Une autre influence pour les thèmes peut être l'origine du groupe, ce qui est souvent présent dans le folk metal qui accordera une importance a la culture de son pays ou à son passé.

Enfin, il y a tellement d'autre thèmes qu'il n'est pas vraiment possible d'en associer au genre Metal, certains vont parler de sexe, de drogues, de politique, et même d'autres ferons des chansons d'amour.

Influences[modifier]

Influences musicales[modifier]

Outre le blues et le rock traditionnel, le metal s'est beaucoup inspiré de compositeurs baroques, romantiques et modernes (Bach, Paganini, Wagner) …

L'intervalle de la quarte augmentée, par exemple, fut employé par les compositeurs romantiques et modernes. Les musiciens de metal l'utilisent pour ses sonorités inquiétantes et sombres et parce qu'il rend la mélodie instable au niveau de la tonalité. Le jeu de guitare des années 1980 fut influencé par la musique du début du XVIIIe siècle, considérée comme un modèle de rapidité et de technique. La gamme pentatonique est aussi largement utilisée. Elle est à la base une gamme de musiques traditionnelles (Afrique noire, Asie) mais a été reprise dans la musique savante. Certains groupes ont même joué et composé pour des orchestres symphoniques, par exemple Yngwie J. Malmsteen (créateur du metal néo-classique) ou Ritchie Blackmore (Deep Purple). Des groupes de power metal, du gothic metal, du metal symphonique et du black metal (Nightwish, Therion, Emperor, Dimmu Borgir, Anorexia Nervosa) intègrent des synthétiseurs pour reproduire une ambiance plus ou moins symphonique.

Mais le metal ne descend pas pour autant de la musique classique. Le « classique » est une musique savante alors que le metal reste avant tout une musique populaire. On trouve donc rarement des recherches profondes de la part des musiciens de metal dans ce qui fait la complexité de la musique classique. De plus, le fait que de nombreux groupes se qualifient de « symphoniques » en utilisant des synthétiseurs à la place d'orchestres serait, aux yeux du monde classique, perçu comme une hérésie ou comme de la pure naïveté... La pauvreté des sons artificiels d'un synthétiseur ne pourra jamais reproduire la sonorité d'un orchestre symphonique. La complexité et la richesse des messages à caractère musical, social et philosophique du metal résident ailleurs que dans cet emprunt de structures et de sons.

Le metal emprunte également des gammes, des sonorités, des ambiances à la musique médiévale (comme Haggard)et à la musique celtique (Eluveitie, Lyriel)(irlandaise, bretonne, écossaise).

Influences d'autres formes d'art[modifier]

Le metal s'inspire énormément du théâtre, du cinéma, de textes mythologiques et de la littérature poétique, fantastique et philosophique.

Concernant l'histoire, on trouve des références à l'Égypte et la Grèce antiques, à la Mésopotamie et à Babylone, ainsi qu'à des personnages comme Gengis Kahn, Jeanne d'Arc et Alexandre le Grand. La mythologie nordique est aussi beaucoup abordée par les groupes scandinaves (dans le viking metal).

La littérature est reprise, par exemple, par le groupe finlandais Amorphis dans son album Tales Of A Thousand Lakes (les Contes des Mille Lacs). Cet enregistrement est consacré au Kelevala, une épopée finnoise qui pourrait être décrite comme le « socle de la nation finlandaise ».1 Ailleurs, les Espagnols de Magö de Öz ont utilisé Don Quichotte de la Manche (Cervantès), les Français de Misanthrope dédient toute leur œuvre à Molière. Dans ces trois cas, la littérature sert de défense de la culture finnoise, espagnole ou française. Dans les années 70, la science-fiction est reprise par de nombreux groupes (Blue Öyster Cult, Royal Hunt, Metallica, Iron Maiden, Queensrÿche...) La saga de J.R.R. Tolkien Le Seigneur des Anneaux sert d'appui à des titres de Blind Guardian.

Enfin, le cinéma, et surtout les films d'horreur, ont inspiré les artistes évoluant sur les scènes de death et de grindcore.

Voir aussi[modifier]

Notes et références[modifier]

  1. La culture Hard Rock par Nicolas Bénard, chapitre L'imaginaire Hard Rock, p. 64.

Liens internes[modifier]

Lien externe[modifier]

  • Wikimetal : Comme son nom l'indique, un wiki consacré à la musique metal.

Sources[modifier]


Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Heavy metal (musique) de Wikipédia.
  • La culture Hard Rock par Nicolas Bénard, éd. Dilecta


Icone musique.png Portail de la musique - Tous les articles concernant la musique.