Fission nucléaire

« Fission nucléaire » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Ébauche vik.svg
Cet article est une ébauche. Améliore-le !

La fission nucléaire est un phénomène par lequel le noyau d'un atome se divise en de nombreuses particules plus légères. Cette fission s'accompagne d'un dégagement d'énergie très important.

La fission concerne, pour la production d'électricité, les atomes d'uranium radioactif et de plutonium.

La fission peut aussi servir à produire une bombe atomique. Ce sont deux bombes de ce type qui ont explosé à Hiroshima et Nagasaki, au Japon, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'une des deux bombes étant composée d'uranium et l'autre de plutonium.

Historique[modifier]

La fission nucléaire est une réaction nucléaire forcée, c'est-à-dire créée par les chercheurs. La réaction de fission nucléaire fut découverte pour la première fois par Otto Hahn, chimiste allemand, en 1938.

Principe de la réaction[modifier]

La réaction de fission nucléaire consiste à bombarder un atome lourd, tel que l'uranium ou le plutonium, avec des neutrons. Ces neutrons alourdissent encore plus le noyau qui devient instable et tente de retrouver un état de stabilité en se désintégrant. Il se désintègre en deux atomes de taille moyenne et émet un ou plusieurs neutrons en fonction des atomes formés, ainsi qu'une grande quantité d'énergie. Les neutrons produits vont ensuite être absorbés par d'autres atomes pour créer une autre réaction de fission. On parle de réaction en chaîne.

Beaucoup d'énergie produite[modifier]

C'est cette énergie qui intéresse les scientifiques. En effet, celle-ci est très grande par rapport à une réaction chimique normale. On produit environ 200 millions de fois plus d'énergie. Cette énergie se répand sous forme de chaleur et de rayonnements, les radiations, qui en fonction des atomes sont très nocives pour l'homme. Cette énergie produite est à la base de la production d'électricité dans les centrales nucléaires. En effet, la chaleur produite lors de la fission d'atomes d'uranium chauffe de l'eau, qui se transforme en vapeur et entraîne des turbines associées à un alternateur qui produit le courant.

C'est aussi ce phénomène qui est utilisé dans les bombes nucléaires, qui fournissent énormément d'énergie.

Exemples[modifier]

Il existe de nombreuses sortes de réactions de fission nucléaire.

En voici deux :

{}_{{92}}^{{235}}{\mathrm  {U}}+{}_{0}^{1}n\rightarrow {}_{{36}}^{{92}}{\mathrm  {Kr}}+{}_{{56}}^{{141}}{\mathrm  {Ba}}+3~{}_{0}^{1}n

Dans cette réaction, on bombarde un atome d'uranium 235 avec un neutron ; puis il se désintègre en formant du krypton (Kr) et du baryum (Ba), ainsi que trois neutrons et une grande quantité d'énergie.

{}_{{92}}^{{235}}{\mathrm  {U}}+{}_{0}^{1}n\rightarrow {}_{{92}}^{{236}}{\mathrm  {U}}\rightarrow {}_{{38}}^{{94}}{\mathrm  {Sr}}+{}_{{54}}^{{140}}{\mathrm  {Xe}}+2~{}_{0}^{1}n

C'est ici le même principe, mais avec la formation de strontium (Sr) et de xénon (Xe).

Voir aussi[modifier]


Portail des sciences - Tous les articles sur la physique, la chimie et les grands scientifiques