Everglades

« Everglades » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Vue satellite de la pointe sud marécageuse des Everglades
Les Everglades, dans le sud de la Floride.

Les Everglades sont une vaste zone subtropicale de marécages de plus de 15 000 km², située dans le sud de la Floride, aux États-Unis.

La région a été érigée en parc national des Everglades, devenu un pôle touristique de renommée mondiale.

Géographie, géologie, climat[modifier]

Les Everglades reposent sur une assise calcaire recouverte d'une épaisse couche de formations coralliennes émergée il y a seulement 100 000 ans et séparée de l'océan par une ligne de dunes.

L'alimentation en eau douce est assurée par les abondantes pluies tropicales qui alimentent quatre rivières principales s'écoulant lentement vers le sud-ouest, au rythme de 400 mètres par jour.

Le climat est subtropical avec une saison humide très chaude (de mai à novembre) et une saison sèche (de décembre à avril) moins chaude et moins pluvieuse.

Écosystèmes[modifier]

Les hammocks[modifier]

Les hammocks sont des zones surélevées de forêts situées autour des marécages, où poussent des chênes de Virginie abritant sous leur canopée une flore et une faune spécifiques.

La pinède[modifier]

La pinède rocheuse forme un écosystème très fragile, qui n'est conservé que dans la zone du parc national. Elle a besoin, pour survivre, d'incendies cycliques contrôlés qui seuls peuvent faire ouvrir les pommes de pins et disperser les graines qui maintiennent l'écosystème. La Panthère de Floride et l'Ours noir règnent sur ces terres.

La mangrove[modifier]

La mangrove est un écosystème de marais baigné par la mer, spécifiques aux côtes basses des régions tropicales. L'aspect le plus caractéristique est celui des palétuviers et des cyprès avec leurs pneumatophores, excroissances de racines partiellement émergées, rendant ces zones impénétrables.

Les marécages d'eau douce[modifier]

Le marécage d'eau douce est l'écosystème le plus commun dans les Everglades. L'eau s'écoule très lentement, d'une trentaine de mètres à peine par jour. Cette zone est appelée River of Grass, « rivière d’herbe », tant la végétation est abondante. Toutes sortes d'animaux s'y reproduisent : des amphibiens et des poissons qui attirent les hérons, les ibis, les pélicans et les aigrettes, mais aussi les crocodiles qui cohabitent avec les alligators. On trouve aussi des crotales et des tortues.

Les estuaires et le milieu marin[modifier]

La baie de Floride représente plus de 2 000 km² d'écosystème marin. Les coraux, les herbiers et les éponges abritent et nourrissent crustacés et mollusques, qui sont eux-mêmes la proie de plus grands animaux marins. L’écosystème marin est très fragile : en 1987, la disparition des zostèresPrécision a gravement menacé la survie des lamantins et des tortues marines. On trouve aussi des requins, des raies pastenagues et des barracudas qui attirent les amateurs de pêche sportive. Les pélicans, les sternes et les becs-en-ciseaux se rencontrent fréquemment le long des côtes.

Portail de la Biologie - Tous les articles sur les plantes et les animaux.
Portail des États-Unis - Tous les articles concernant les États-Unis.

26° 00′ N 80° 42′ W / 26.0, -80.7