Droits de l'enfant

« Droits de l'enfant » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une fille à Venise

Les droits de l'enfant sont une série de droits destinés à protéger spécialement les enfants. Ces droits complètent les droits de l'homme en tenant compte des besoins et de la situation particulière des enfants.

Au cours du XXe siècle, plusieurs textes au sujet des droits de l'enfant ont été préparés et adoptés. Le dernier est la Convention relative aux droits de l'enfant.

Les textes[modifier]

Le premier texte est la Déclaration des droits de l'enfant, dite Déclaration de Genève. Elle a été adoptée par la Société des Nations le 26 septembre 1924. Elle est courte puisqu'elle ne contient que 5 articles. En voici le texte : Déclaration de Genève

Le 10 décembre 1948, la Déclaration universelle des droits de l'homme est adoptée. Quelques articles concernent spécialement les enfants et le reste est en général applicable aux personnes de tout âge.

Le 20 novembre 1959, la Déclaration des droits de l'enfant est adoptée par l'Assemblée générale des Nations unies. Cette déclaration est faite de 10 principes à suivre. C'est une résolution de cette assemblée, c'est-à-dire que l'obligation de la respecter n'est pas aussi forte que pour un traité.

Le 20 novembre 1989, la Convention relative aux droits de l'enfant est adoptée. C'est un traité international qui a été signé et ratifié par la plupart des pays dans les années qui ont suivies. Il contient 54 articles (texte complet, texte adapté pour les enfants).

Histoire[modifier]

Un garçon afghan

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen est proclamée en France en 1789. On reconnaissait bien des droits aux personnes avant cette date, mais ils n'étaient pas réunis et affirmés de cette façon pour tout le monde sans distinction.

Au cours du XIXe siècle, plusieurs lois sont adoptées en Europe pour la protection des enfants, en particulier dans le monde du travail.

C'est surtout au début du XXe siècle qu'est discuté sérieusement le besoin d'écrire et d'adopter un ensemble de droits de l'enfant.

Parmi les personnes qui s'en préoccupent, il y avait le polonais Janusz Korczak, qui a écrit des livres sur le sujet et qui dirigeait deux orphelinats dont le fonctionnement en tenait compte. Il y avait également la britannique Eglantyne Jebb. Son association de secours aux enfants propose et fait adopter 1924 la Déclaration de Genève, le premier texte international sur les droits de l'enfant.

Ce texte parait beaucoup trop léger à Korczak qui a développé des droits qui n'étaient pas la simple protection des enfants et le rappel de leurs devoirs. Il n'a pas fait un texte qui les résume et fait pour être adopté, mais les droits qu'il proposait étaient par exemple :

  • le droit d'être pris au sérieux,
  • le droit à être bien entouré à être encadré,
  • le droit de donner son opinion, le droit à l'information,
  • le droit à la propriété à avoir un budget,
  • le droit à avoir des secrets,
  • le droit de s'égarer, de se tromper,
  • le droit de mentir,
  • le droit au respect.

(voir cette page)

La Déclaration des droits de l'enfant de 1959 est plus complète que la première, mais c'est surtout la Convention relative aux droits de l'enfant de 1989 qui reprend plusieurs des points cités (comme le droit à l'expression, à l'information), en plus de plusieurs autres sujets comme le travail ou l'éducation.

Application[modifier]

Malgré de nombreux efforts, il y a encore beaucoup d'enfants pour lesquels ces droits ne sont pas respectés.

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. N'hésite pas à l'améliorer  !


Voir aussi[modifier]

Liens externes[modifier]


Portail du droit - Tous les articles sur le droit