Garçon devant un ordinateur.jpg
LeSavant.svg

la cabane  •  le Savant  •  le Livre d'or

Participez ! Cet article, comme tous les articles de Vikidia, est peut-être incomplet et tu peux l'améliorer. Tu as des connaissances sûres sur le sujet (texte ou illustration) ? Alors n'hésite pas à les ajouter. Ta contribution est la bienvenue ! C'est à toi de jouer ! Clin d'œil

Cyprine (animal)

« Cyprine (animal) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Cyprine.
Cyprine
Artica islandica.jpg
Nom(s) commun(s) Cyprine, Clam d'Islande1, Quahog nordique2
Nom scientifique Arctica islandica
Classification classe des bivalves
DistributionPrécision Atlantique Nord
Milieu de vie fonds marins vaseux et sablonneux (plus rares dans les graviers), jusqu'à 250 m de profondeur environ (plus rarement 500)
Taille 10-13 cm
Longévité plus de 400 ans.
voir modèle • modifier


La cyprine (nom scientifique Arctica islandica) est un coquillage bivalve qui vit dans l'Atlantique Nord, et que l'on pêche pour le manger. C'est l'animal connu qui vit le plus longtemps. En 2007, des pêcheurs ont rapporté une cyprine, surnommée "Ming" (parce qu'elle est née à l'époque des empereurs Ming de Chine), qui avait un peu plus de 400 ans. Les scientifiques ne savent pas exactement combien ce coquillage aurait encore vécu s'il était resté dans l'eau.

Description[modifier]

La cyprine est un coquillage de forme ovoïde, mesurant entre 10 et 13 cm, à la coquille épaisse, de couleur brun-jaune, tirant sur le noir3 . Il semble que la coquille devienne plus foncée avec l'âge. C'est un proche parent des palourdes et des clams, auxquels il ressemble beaucoup.

Elle vit en Atlantique Nord, sur les côtes des États-Unis, du Canada, de l'Europe, et notamment de l'Islande (d'où son nom scientifique). On la trouve entre habituellement jusqu'à environ 250 m de profondeur, sur les fonds sableux, ou vaseux, où elle vit légèrement enfouiePrécision. On en a cependant découvert jusqu'à 500 m de profondeur. Elle est plus rare sur les fonds de gravier3 (où elle a plus de mal à s'enfouir). Elle se nourrit de particules alimentaires qu'elle filtre dans l'eau.

Les principaux prédateurs des jeunes cyprines sont les crabes et les poissons de fond3.

Croissance et longévité[modifier]

La cyprine est un des coquillages qui grandit le plus lentement. Elle est capable de se reproduire vers 5 ans, mais atteint en général sa maturité vers 13 ans3. Pour grandir, la cyprine, comme tous les coquillages, doit agrandir sa coquille, en rajoutant une petite couche supplémentaire à la coquille existante. C'est la raison pour laquelle on peut voir des petits traits sur la coquille des coquillages : chaque trait représente un an ; comme pour les arbres, ces stries permettent de connaître l'âge de l'animal; C'est ainsi que l'on s'est aperçu que la cyprine pouvait vivre très longtemps : on connaît plusieurs spécimens qui sont âgés de plus de 200 ans!

"Ming"[modifier]

En 2007, des pêcheurs ont rapporté une cyprine particulièrement grosse : les scientifiques ont compté les stries de sa coquille, et calculé qu'elle avait entre 405 et 410 ans4! En 2013 une mauvaise manipulation cause la mort de la palourde,cette manœuvre permit de donner l'âge exacte du mollusque qui fut de 507 ans5.Cette cyprine est donc née en 1499 soit 7 ans avant la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb.

Selon l'ancienne estimation de son age le mollusque devrait durant le règne des empereurs Ming de Chine, c'est pourquoi elle a été surnommée "Ming". Ming devient ainsi l'animal le plus âgé connu au monde, pulvérisant le précédent record, celui d'Adwaita, une tortue géante des Seychelles, morte en 2006, qui aurait eu plus de 250 ans6. Et il y a mieux : la cyprine était, elle, bien vivante au moment de sa capture, et les scientifiques ne peuvent donc pas savoir si elle était "vieille", c'est-à-dire si elle aurait encore vécu longtemps ou non.

Pêche[modifier]

La cyprine est pêchée, ainsi que d'autres coquillages, comme la palourde américaine, ou les spisules, au large, à bord de bateaux appelés coquilliers. Ces bateaux tirent des dragues, un outil qui permet de ratisser les fonds marins pour récupérer les coquillages qui y sont enfouis, pour ensuite les ramasser dans une sorte de filet. Les dragues sont descendues et remontées au moyen d'un treuil, puis vidées à bord du bateau dans un bassin.

Ce n'est pas un coquillage très apprécié, et les pêcheurs récoltent surtout les petites cyprines (entre 4 et 6cm), pour remplacer les palourdes américaines, quand ils n'en trouvent pas. Les grosses cyprines, surnommées "mahoganies" au Canada, n'intéressent pas trop les pêcheurs3.


Le tableau ci-dessous indique les quantités de cyprines pêchées en Nouvelle-Écosse7 , au Canada, de 1991 à 1996.

année 1991 1992 1993 1994 1995 1996
quantité de cyprines pêchées (en tonnes)3 17,9 29,1 11,2 29,6 78,8 142,0

Des études ont montré qu'il existerait plus de 700 000 tonnes3 de cyprines pouvant être récoltées au large de la Nouvelle-Écosse, l'espèce n'est donc pas a priori pas mise en danger par la pêche. Cependant, comme c'est une espèce qui grandit très lentement, il faut tout de même veiller à ne pas en pêcher trop, afin que les stocks ne diminuent pas.


Liens externes[modifier]

Notes et références[modifier]

  1. Liste des dénominations commerciales des mollusques sur le site de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes
  2. Au Québec
  3. 3,0, 3,1, 3,2, 3,3, 3,4, 3,5 et 3,6 MPO 1998. Quahog nordique du plateau néo-écossais. MPO - Sciences, Rapp.sur l'état des stocks C3 - 37(1998)
  4. Chaque strie mesure un dixième de millimètre : elles sont donc difficiles à compter, d'où la marge d'erreur possible
  5. http://www.lefigaro.fr/sciences/2013/11/15/01008-20131115ARTFIG00409-gee-de-507-ans-la-plus-vieille-palourde-du-monde-a-ete-tuee-par-erreur.php
  6. En fait, la date de naissance, et donc l'âge exact, d'Adwaita n'est pas connu avec certitude
  7. La Nouvelle-Écosse est une province du Canada