la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Cerisier du Japon Prunus serrulata.jpg Astuce du mois, interview... Venez lire le numéro 4 de la Gazette de Vikidia ! Moi, je suis une star, une vraie de vraie ...

Cycle de l'eau

« Cycle de l'eau » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher
Cycle naturel de l’eau

Le cycle de l'eau est un cycle terrestre (notre planète a comme particularité d'être la seule du système solaire sur laquelle l'eau existe sous trois états : liquide, solide et gazeux) consistant à des échanges d'eau entre les différentes enveloppes de la Terre : l'atmosphère, l'hydrosphère (l'ensemble des éléments liquides de la Terre : rivière, mer...) et le sol (la lithosphère). Une grande partie de l'eau existante sur la terre est bloquée dans les roches : seuls 5 % environ de l'eau sont mobilisables, constituent le cycle de l'eau et permettent la vie.

Le cycle de l'eau[modifier]

L'eau des lacs, des cours d'eau et surtout celle des océans et des mers, chauffée par le soleil, s'évapore : c'est ce que l'on appelle l'évaporation. Certaines formations végétales (comme la forêt dense) rejettent également de l'eau à cause de l'évapo-transpiration. Cette eau rejoint alors l'atmosphère sous forme de vapeur d'eau. L'air chaud et humide s'élève. En s'élevant, il se refroidit : les gouttes d'eau se regroupent pour former des nuages, c'est l'effet de la condensation. Cette eau, contenue dans les nuages, retombe sur les océans et les continents lors des pluies et des tombées de neige (précipitations).

Environ les trois quarts des précipitations se font sur les océans et les mers. Dans ce cas, le cycle de l'eau est très court. Quand l'eau tombe sur les continents, elle ruisselle ou s'inflitre à travers les roches (infiltration ou écoulement souterrain). Une partie de cette eau tombée est soustraite naturellement à l'infiltration par les plantes. L'eau infiltrée rejoint, dans un temps plus ou moins long, un cours d'eau. L'eau va de nouveau aller dans l'océan, les lacs et va reprendre le même chemin, ainsi c'est un cycle qui recommence à chaque fois.

Cependant, une partie de l'eau infiltrée est totalement piégée par les roches : elle forme des nappes phréatiques et ne devient accessible à l'homme qu'après creusement ou forage de puits. C'est ainsi que se sont formées, au cours de l'histoire géologique de la Terre, les nappes phréatiques contenant de l'eau fossile.

Cycle de l'eau.jpg

L'eau est présente sous trois formes pendant le cycle de l'eau :

  • liquide : dans l'océan, les lacs, les rivières, la pluie...
  • solide : sous forme de glace ;
  • gazeux : lors de l'évaporation (vapeur d'eau) et de la condensation.

L'inégale répartition de l'eau disponible pour l'homme[modifier]

L'eau de mer, qui est salée, représente plus de 97 % du volume des réserves disponibles (eau de surface). L'eau douce représente moins de 3 % de l'eau disponible ; elle est surtout, sous forme solide, dans les glaces des inlandsis polaires et des glaciers montagnards. Cependant, par des procédés physiques, on peut dessaler l'eau de mer pour la transformer en eau douce (mais l'opération est très coûteuse).

Certains pays consomment plus d'eau qu'ils n'en reçoivent sous forme de précipitations. Ils puisent donc dans les réserves fossiles qui ne se renouvellent que très lentement ou pas du tout et qui donc risquent d'être épuisables. Le grand problème du XXIe siècle sera celui de la gestion des ressources en eau, et les risques de conflits entre utilisateurs, mais aussi entre pays.

Vikiliens pour compléter sur l'eau[modifier]


Icone Geographie.png Portail de la géographie - Tout sur les continents, le climat, la météo...