la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Cerisier du Japon Prunus serrulata.jpg Astuce du mois, interview... Venez lire le numéro 4 de la Gazette de Vikidia ! Moi, je suis une star, une vraie de vraie ...

Cours d'eau

« Cours d'eau » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher
La rivière Isar près de Munich

Un cours d'eau est l'endroit (en surface ou en souterrain) où coule l'eau de façon continue ou temporaire.

  • Pour une voie d'eau naturelle, on emploie généralement le terme « cours d'eau ».
  • Pour une voie d'eau artificielle, on emploie plutôt le terme de canal.

Il existe un grand nombre de mots dans la langue française pour désigner les différents types de cours d'eau.

Les différents types de cours d'eau[modifier]

Le delta de la Léna en Russie
  • Rigole : peut désigner un filet d'eau s'écoulant en surface.
  • Ru, ruisselet : désigne un tout petit ruisseau, c'est-à-dire un cours d'eau de faible largeur (inférieure à un mètre).
  • Ruisseau : petit cours d'eau, ni très large ni très long, souvent affluent d'un étang, d'un lac ou d'une rivière. C'est la taille plus que le débit qui fait la différence entre un ruisseau et une rivière (le débit est la quantité d'eau qui coule par seconde).
  • Torrent : cours d'eau au débit rapide situé sur une pente assez forte (en montagne). L'alimentation est faite par la fusion de la couche neigeuse du bassin versant ou par la fonte d'un glacier. Lors d'orages ou de pluies violentes, les torrents peuvent connaître des crues très brutales (rapides dans le temps) et très importantes (en volume). De nombreux torrents dans les Pyrénées portent le nom de gaves. Dans les Alpes, on les appelle des nants.
  • Oued (synonymes wadi, arroyo) : terme d'origine arabe désignant un cours d'eau temporaire dans les régions arides. S'il ne pleut pas, il peut rester à sec pendant de très longues périodes.
  • Ravine : désigne les cours d'eau des îles tropicales, se jetant dans la mer, et pouvant connaître des débits extrêmement importants (pendant les cyclones principalement). Leur lit peut être très large.
  • Rivière : ce terme désigne un cours d'eau moyennement important, à l'écoulement continu ou intermittent (qui ne coule pas toute l'année). La rivière suit un tracé défini et se jette dans un autre cours d'eau, un lac, une mer ou un marais. La rivière reçoit de l'eau d'autres cours d'eau (les affluents), et se jette dans un cours d'eau de plus grande importance.
  • Fleuve : cours d'eau important, long et au débit élevé, comptant de nombreux affluents et se jetant dans la mer (ou parfois dans une mer intérieure). Les fleuves côtiers sont de petits cours d'eau se jetant directement dans la mer.

Les différents éléments du cours d'eau[modifier]

Une rivière en ville : la Tiretaine à Clermont-Ferrand‎.
  • La source
  • L'amont/l'aval. La partie la plus élevée du cours d'eau s'appelle l'amont, la partie la moins élevée vers lequel s'écoule l'eau s'appelle l'aval. Il faut se mettre dans le sens du cours d'eau (de l'amont vers l'aval) pour définir la rive droite (donc le côté droit quand on descend la rivière et la rive gauche.
    • la rive droite est donc le terrain à droite quand on descend le cours d'eau
    • la rive gauche est donc le terrain à gauche quand on descend le cours d'eau
  • Le lit. Il désigne tout l'espace occupé, en permanence ou temporairement, par un cours d'eau. Le lit est limité par les berges.
  • les méandres. Le méandre est une boucle formée par le cours d'eau.

Il existe quand l'eau passe sur une pente faible (sur des plateaux ou près de la mer). Le parcours plus long que la ligne droite prend la forme d'un serpent avec des ondulations

  • L'embouchure. Les fleuves qui se jettent dans un océan avec marée se terminent par un estuaire. Les fleuves qui se jettent dans une mer sans marée se terminent par un delta (Rhône, Danube, Nil)

Source[modifier]


Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Cours d'eau de Wikipédia.
Icone Geographie.png Portail de la géographie - Tout sur les continents, le climat, la météo...