Garçon devant un ordinateur.jpg
LeSavant.svg

la cabane  •  le Savant  •  le Livre d'or

Participez ! Cet article, comme tous les articles de Vikidia, est peut-être incomplet et tu peux l'améliorer. Tu as des connaissances sûres sur le sujet (texte ou illustration) ? Alors n'hésite pas à les ajouter. Ta contribution est la bienvenue ! C'est à toi de jouer ! Clin d'œil

Mafia

« Mafia » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Cosa Nostra)
Aller à : navigation, rechercher


La mafia est une organisation secrète de banditisme, née en Sicile et qui s’est imposée par l’intimidation, la violence et la corruption. Elle s’est implantée aux États-Unis au début du XXe siècle, sous le nom de « Cosa nostra », en rassemblant des immigrés siciliens. Elle représente aujourd’hui un redoutable groupe financier international, fondant principalement sa fortune sur le trafic des stupéfiants et sur le racket. Les organisations mafieuses sont dirigées par un parrain qui commande plusieurs petites associations clandestines composées de nombreux mafieux. Celles-ci exercent des activités économiques et sociales illégales. La définition du mot mafia est en fait l’abréviation de Morte Alla Francia Italia Anela.

Depuis quand la Mafia existe-t-elle en Sicile ? Comment s’est-elle développée ?[modifier]

La mafia s’est développée après la constitution du royaume d’Italie en 1860. Elle s’est imposée en Sicile en pratiquant de nombreux rackets. Le mafioso exerçait à l’origine son pouvoir sur sa famille et sur sa clientèle et les mafieux étaient principalement recrutés par des chefs de grandes propriétés privées qui exerçaient leur racket tant sur les riverains que sur la paysannerie.

Cependant, dès le début du XXe siècle, la mafia devient une grande puissance qui prend le contrôle des élections en Sicile. Obstacle au fascisme, la mafia fut combattue de 1924 à 1929 par Cesare Mori, nommé préfet de Palerme par Mussolini. Celui-ci s’inspira du code d’honneur de la mafia pour mener des opérations spectaculaires telles que des défis lancés aux mafiosi, opérations visant à obtenir la confiance de la population et à briser la loi de l’omerta qui est la loi du silence. Arrivés en Sicile dès 1943, les services secrets américains favorisèrent le renouveau de la mafia : ainsi le mafioso Salvatore Giuliano prit en 1945 la tête d’une armée indépendantiste. La mafia perdit toute légitimité politique lorsque l’Italie accorda un statut de région autonome à la Sicile en 1946.

Code d’honneur de la mafia ?[modifier]

Le mafieux est un « homme d’honneur ». L’entrée en mafia modifie les caractéristiques mentales du mafieux car il est soumis à des règles strictes. Mais de quel « honneur » parle-t-on ?

Premièrement, l’honneur du mafieux est de mettre sa vie à l’entière disposition de la mafia. Il n’existe plus en tant que individu, mais en un élément d’un groupe. On a rapporté des rituels dans lesquels les mafioso juraient en brûlant des images de madones. Quand on rentre dans la mafia, on est mafieux jusqu'à sa mort.

La mafia est une culture de la mort. Un bon mafioso doit avoir la capacité de tuer, les autres ou soi-même pour se sacrifier. En Sicile, un homme d’honneur n’est ni un buveur ni un coureur de jupons. La consommation d’alcool est pire que la trahison, car une personne ivre peut ne pas respecter la loi de l’omerta donc ne pas être digne. Un bon mafieux doit avoir le respect de la famille, de la femme, épouse et mère des enfants. Enfin l’homme d’honneur ne ment pas, ou ne devrait pas mentir à ses pairs.

Sources[modifier]

  • Laurent Suply. Le Code d'honneur de Cosa nostra, 09/11/2007, Le figaro. fr international, Disponible sur : [[1]]
  • Étymologie du mot MAFIA ? (Visité le 06/03/09), Ma Sicile, Disponible : [[2]]
  • Achille Weinberg, Sciences Humaines, n°176, La mafia comme modèle, Novembre 2006,