la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Coran

« Coran » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher
Un extrait du Coran (sourate Fatir). Manuscrit tunisien 9-10e siècles

Le Coran est le livre sacré de l'Islam, celui qui, selon la croyance des musulmans, contient la parole de Dieu (Allah en arabe), révélée à leur prophète Mahomet par l'intermédiaire de l'archange Gabriel. C'est au cours du mois de Ramadan que les premiers versets ont été révélés. Il est le premier livre à avoir été écrit en langue arabe.


Origine du Coran[modifier]

Du vivant de Mahomet, le Coran a d'abord été un message oral, délivré en langue arabe. Les premiers adeptes, certainement en partie analphabètes, apprenaient par cœur les révélations transmises par Mahomet. Les compagnons les plus instruits ont écrit ces pensées sur une multitude de supports comme des os plats, des morceaux de terre cuite, des parchemins, etc. Ces écrits servaient d'aide à la mémorisation.

Il n'existait pas de livre contenant tous les versets. C'est après la mort de Mahomet que Abou Bakr, le premier calife, organise l'unification de toutes les versions existantes en un seul livre.

Composition du Coran[modifier]

Mahomet prêchant la parole d'Allah

Le Coran se compose de 30 grands chapitres dit " suparas " eux-mêmes composés de 114 chapitres, appelés sourates (ce qui signifie « murs »), elles-mêmes divisées en ayat (pluriel de ayah qui signifie « révélation ») ou versets. Le Coran contient 114 sourates et 6236 versets. Le texte est écrit en arabe.

Le texte est considéré comme un don miraculeux d'Allah. Chaque sourate commence par la formule Bismi Llah (Au nom d'Allah, celui qui fait MiséricordePrécision, le Miséricordieux...). Il est alors inimitable, non susceptible de modifications et autant que possible ne doit pas être traduit avec le risque de transformation. Cela explique la diffusion de l'arabe qui devient la langue religieuse obligatoire commune aux populations d'origines différentes qui se convertissent à l'islam. Langue qui de religieuse s'imposera comme langue d'usage courant.

Les sourates ne sont pas classées dans l'ordre chronologique de leur révélation, mais dans l'ordre dans lequel le prophète Mahomet les a classées. Chronologiquement, le premier verset s'appelle "Iqra" (qui siginifie « lire ») d'après la croyance des musulmans. La première sourate est appelée la Fatiha, qui signifie l'ouverture, et est composée de 7 versets.

Il existe deux grandes classes de sourates :

  • celles qui sont nées de la révélation à La Mecque au début de la prédication de Mahomet à la Mecque ; elles sont appelées sourates mecquoises ou pré-Hégire. Elles sont généralement courtes, ont un style très imagé, parfois poétique. Elles comportent des serments et des adjurationsPrécision. Elles parlent du Jugement Dernier, des prophètes des temps passés et ancêtres de Arabes (Abraham selon la tradition est le père des Arabes par l'intermédiaire de son fils Ismaïl). Allah y apparait bon et tout puissant. Cependant ces sourates ne condamnent pas l'idolâtrie et n'affirment pas qu'il n'y ait qu'un seul dieu.
  • Celles qui sont nées après la fuite (l'Hégire) et l'installation de Mahomet à Médine, qui sont appelées sourates médinoises ou post-Hégire. À Médine Mahomet est devenu le chef des musulmans (une partie de la population de la ville) et doit affirmer la nouvelle communauté face aux autres habitants non-musulmans. Les sourates médinoises sont plutôt des textes d'organisation religieuse et sociale. Elles s'inspirent de la vie de l'époque et proposent un nouvel idéal moral et religieux.

Contenu du Coran[modifier]

Graphie du nom d'Allah en écriture arabe

D'après le Coran, Allah (Dieu) est le Créateur universel, de qui tout vient. Tout retourne à Dieu qui est le rémunérateur suprême au moment du Jugement Dernier.

Pour un musulman, Dieu est unique, il n'a pas été créé, il est éternel, et n'a pas eu d'enfant (contrairement aux chrétiens qui affirment que Jésus est le fils de Dieu et que Dieu est en trois personnes, le Père, le Fils et le Saint-Esprit).

Dans le Coran Dieu affirme qu'il sensible aux prières sincères des hommes et qu'il accorde son pardon aux croyants.

Le croyant doit faire la profession de foi (il n'y a qu'un seul Dieu et Mahomet est son prophète) et respecter certaines règles (les cinq piliers de l'islam) qui montrent sa soumission à Dieu. L'accès à Dieu est direct, il n'y a pas besoin de l'intermédiaire d'un clergé, ni même des saints.


Icone Religion.png Portail des religions - Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...