la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction

« Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher
Ébauche société Cet article est une ébauche concernant la société. Améliore-le ! (Aide sur la syntaxeConseils de rédaction)
Les pays ayant ratifié l'accord

La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction, ou CITES1, est un traité (accord passé entre gouvernements) pour la protection des animaux et des plantes. Cette convention est aussi nommée convention de Washington du fait qu'elle a été mise en place à Washington (en 1973). Depuis, la plupart des pays — 198 en 2008 — y ont adhéré.

La Convention ne protège pas seulement l'animal ou la plante, mais aussi chacune de ses parties : par exemple, non seulement les éléphants, mais aussi leur ivoire.

Par ailleurs, elle établit une liste de toutes les espèces à protéger en les classant en trois catégories, des plus menacées aux moins menacées. Le commerce entre pays des animaux ou des plantes qui y figurent est interdit ou réglementé.

Liens externes[modifier]

Sur le site de la CITES

Note[modifier]

  1. CITES est un acronyme provenant du nom anglais de la Convention : Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora.


Icone Socio.png Portail de la société - Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.
Fraise.jpg Portail de la Biologie - Tous les articles sur les plantes et les animaux.