Circé

« Circé » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Ulysse chassant Circé. Vase à figures rouges, vers -440.

Fille du dieu du Soleil Hélios et de l’océanide Perséis, Circé est la sœur de Pasiphaé et d’Æétès, roi de Colchide.

Une magicienne redoutable[modifier]

En grec, Kirkê signifie « oiseau de proie ». En effet, Circé est redoutable tant par sa beauté que par ses sortilèges. Elle a d’immenses pouvoirs, notamment celui de faire descendre les étoiles du ciel, mais elle est surtout célèbre pour sa pratique de l’art des empoisonnements : elle élabore des philtres et des breuvages qui métamorphosent les gens en animaux. Pire, ses victimes conservent leur raison et se rendent compte de leur état.

Circé épouse le roi des Sarmates, puis l’empoisonne. Elle prend alors la fuite sur le char de son père Hélios et s’installe sur l’île d’Aea. Là, dans son magnifique palais, entourée de lions et de loups (des voyageurs transformés par magie) elle perfectionne ses pouvoirs. On dit que, jalouse de l’amour que le dieu marin Glaucos porte à la belle nymphe Scylla, elle s’arrange pour changer celle-ci en monstre.

Circé et Ulysse[modifier]

Au cours de son odyssée, le héros Ulysse accoste sur l’île de Circé avec ses compagnons, qu'elle change en pourceaux. Cherchant de l'aide pour ses hommes, Ulysse rencontre le dieu Hermès. Celui-ci lui offre un pied de moly, une plante qui, versée dans les breuvages de la magicienne, neutralise sa magie. Le héros peut alors l’obliger à rendre forme humaine à ses compagnons.

Mais Circé se fait aussi aimer de lui, et Ulysse reste sur l'île pendant un an avec ses compagnons. De cette union naissent deux fils, Télégonos et Latinus et une fille, Cassiphoné. Selon certaines traditions, de cet amour avec Ulysse seraient nés d’autres enfants. Quand Ulysse décide de reprendre son périple, la magicienne lui indique comment rentrer chez lui en toute sécurité.

On prête aussi à Circé une aventure avec Jupiter dont elle aurait eu un fils : Faunus.

Circé et Télémaque[modifier]

Selon des traditions récentes, Circé épouse Télémaque, le fils d’Ulysse et de Pénélope. On raconte aussi que Télémaque a en fait épousé Cassiphoné, sa demi-sœur, fille de Circé et d’Ulysse. Quoi qu’il en soit, la légende veut que Circé soit morte de la main de Télémaque — en effet, considérée par les dieux comme malfaisante, elle n’a pas reçu le don d’immortalité.

Iconographie[modifier]

L’histoire d’Ulysse et de Circé est représentée sur le coffre de Cypsélos.

La magicienne a aussi inspiré le peintre italien Dosso Dossi, qui a peint vers 1514-1516 une Circé puis, vers 1530, une Magicienne Mélisse ou Circé.

Portail des légendes - Les mythes depuis le déluge jusqu'aux extraterrestres.