Christian Grenier

« Christian Grenier » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Icone Livres.png
Cet article est une ébauche concernant la Littérature. Améliore-le !

Christian Grenier est un auteur pour la jeunesse.

Biographie[modifier]

Christian Grenier est né en 1945 à Paris. Ses parents sont acteurs et il envisage de suivre leur voie. Mais ses parents s'y opposent et il devient enseignant après des études de lettres. Très jeune, il anime des clubs d'astronomie, de science-fiction et de théâtre. Son premier ouvrage s'intitule « La Machination ». Pour ce livre, il reçoit un prix. Sa carrière d'écrivain commence. Depuis 1990, il a abandonné l'enseignement pour se consacrer à l'écriture. Il vit dans le Périgord avec sa femme et ses deux enfants. Ses textes sont traduits en Allemagne, Argentine, Brésil, Chine, Corée, Danemark, Espagne, États-Unis, Grèce, Italie, Japon, Portugal, République tchèque, Suède... mais aussi en breton et en braille.

Bibliographie[modifier]

  • La série : Les Enquêtes de Logicielle
  • La série : Le Cycle du multimonde

  • Virus L.I. V 3 ou la Mort des livres
  • La Machination
  • La Fille de 3B
  • Contes et légendes des héros de la mythologie

  • Paris 44 : Paris sur Seine
  • Voyager dans l'espace
  • Le Château des enfants gris
  • Parfaite petite poupée
  • La Boîte à Malix
  • Les Surfeurs de l'inconnu
  • Cyrano cybernaute
  • Le Pianiste sans visage
  • Coups de théâtre
  • Le Visiteur de l'an 2000
  • Mercredi mensonge
  • Les Exilés du fleuve
  • Un amour de violoncelle
  • Le satellite venu d'ailleurs
  • Le Seigneur des neufs soleils

  • L’Impossible Mlle Muche
  • Le Montreur d'étincelles
  • Un printemps sans cerises
  • La Musicienne de l'aube
  • Le soleil va mourir
  • Le Tyran, le Luthier et le Temps
  • Ce soir-là, Dieu est mort
  • Le Mal en patience
  • L’Éternité ! Mon amour (roman DVD)

Voir aussi[modifier]

Sources[modifier]

Portail de la littérature- Les écrivains, les poètes, les romans, les bandes dessinées