Chat dans l'Égypte antique

« Chat dans l'Égypte antique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Ébauche vik.svg
Cet article est une ébauche. Améliore le !
Statuette antique égyptienne de chat, représentant la déesse Bastet.

Dans l'Égypte antique, le chat était un animal sacré.

Les Égyptiens étaient des agriculteurs : grâce au Nil, ils cultivaient des terres très fertiles, et produisaient, notamment, du blé et de l'orge, dont ils se nourrissaient, et qu'ils stockaient dans des greniers. Toutes ces céréales attiraient les rongeurs, et d'autres animaux considérés comme nuisibles, parce qu'ils détruisaient les récoltes. Les chats sont de petits carnivores : ils chassent les rongeurs, comme les souris, notamment, pour les manger, et protègent donc ainsi les récoltes. Ils ont été domestiqués très tôt (à peu près à la même époque que le chien), afin d'aider l'agriculture en protégeant les récoltes de cette façon.

Pour cette raison, les chats étaient des animaux considérés comme sacrés en Égypte. On s'occupait d'eux, on les traitait bien, et, après leur mort, ils étaient même momifiés, car les anciens égyptiens croyaient que la momification permettait de préserver les corps pour ressusciter dans l'autre monde : ils pensaient donc que les chats, animaux très utiles et sacrés, avaient mérité, eux aussi, de ressusciter, et, surtout, ils voulaient avoir des chats pour les accompagner dans l'autre monde!

Il y avait même, en Égypte, une déesse, nommée Bastet, et qui était représentée soit comme un chat, soit comme une femme à tête de chat. C'était une déesse protectrice, très appréciée des égyptiens. On avait coutume de placer une statuette de chat dans les maisons, représentant Bastet, pour protéger la maison du mal : c'était une sorte de porte-bonheur.

Portail de l’Égypte ancienne - Tous les articles sur l’Égypte ancienne.