Boto

« Boto » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Boto
Une personne joue avec un boto, au Brésil
Une personne joue avec un boto, au Brésil
Nom(s) commun(s) Boto, Butu1, Boutou1, Dauphin rose de l'Amazone, Dauphin de l'Amazone, Inie de Geoffroy, Inia1
Nom scientifique Inia geoffrensis
Classification Mammifère marin de la famille des platanistidés
DistributionPrécision Nord de l'Amérique du Sud : fleuves Amazone, Rio Negro, et Orénoque, et leurs affluents1
Milieu de vie Fleuves et rivières de l'Amazonie
Taille 2,8 mètres2
Poids 150 kg2
Longévité jusqu'à 15 ans2
Reproduction Un petit vivant
Régime alimentaire Carnivore : se nourrit de poissons, tortues et crustacés2
Statut UICN Vulnérable.png Vulnérable
voir modèle • modifier


Le boto, ou dauphin rose de l'Amazonie (nom scientifique : Inia geoffrensis) est un mammifère marin. Il ressemble à un dauphin mais rose. Il vit dans les eaux douces, en Amazonie. Son corps est gris et sur son ventre, il est rosâtre. Son museau ressemble à un bec parce qu'il est pointu. C'est le plus grand dauphin des eaux douces. Il est aujourd'hui en danger, à cause des pêcheurs qui le tuent, et de la destruction de son habitat (déforestation, barrages...)

Description et mode de vie[modifier]

Le boto est un animal d'aspect moins gracieux et hydrodynamique que les dauphins marins : il possède une grosse tête, avec surtout une grosse bosse sur le front, appelée « melon ». Ses nageoires arrières sont beaucoup plus développées. Pourtant, cette forme particulière est très bien adaptée à son mode de vie : si le boto est moins rapide que ses cousins dauphins, il est cependant beaucoup plus souple : il peut notamment tourner la tête à 180°, et effectuer des pirouettes impressionnantes, ce qui est très pratique, dans son milieu de vie.

Le melon, comme chez les autres dauphins, est en fait un organe qui permet au dauphin de se repérer grâce aux ultrasons : le boto émet des ultrasons, dont l'écho est reflété par les obstacles, et renvoyé vers l'animal qui l'« entend » grâce au melon, et peut ainsi se repérer. Mais chez le boto, le melon est beaucoup plus gros : cela lui permet de mieux se repérer dans les eaux troubles des fleuves d'Amazonie, où l'on voit beaucoup moins bien qu'en mer.

Le boto vit dans les eaux douces de l'Amazonie, dans plusieurs fleuves, comme l'Amazone, le Rio Negro, l'Orénoque et leurs affluents ; on le rencontre au Pérou, en Équateur, au Brésil et au Vénézuela1. C'est un animal carnivore, il se nourrit surtout de poissons, mais aussi de tortues et des crustacés. Il n'a pas de prédateur naturel, car les piranhas l'évitent (il les mange) et il sait se défendre contre les caïmans.

Reproduction[modifier]

La gestation dure 11 mois. La femelle n'a normalement qu'un petit qui mesure 70 à 80 cm.

Dans la culture populaire[modifier]

Le dauphin gris de l'Amazone est un animal qui est respecté et même vénéré par les indiens de l'Amazone ; mais le boto, son cousin, lui, est généralement considéré comme un animal maléfique, et diabolique.

Dans la mythologie des indiens de l'Amazone, le boto est un animal maléfique, qui attire les hommes pour les noyer. On raconte qu'il peut se transformer en homme durant la nuit, et qu'il séduit les femmes pour les emmener.

Voir aussi[modifier]

Vikiliens pour compléter[modifier]

Sources[modifier]

Notes et références[modifier]

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 Fiche espèce|Planet'Mammifères sur Planet'Mammifères
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 DAUPHIN ROSE DE L'MAZONIE : INIA GEOFFRENSIS, sur animaux{.org}