Bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki

« Bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Little Boy, qui a détruit Hiroshima

Les bombardements de Hiroshima et Nagasakisont deux attaques nucléaires des États-Unis sur les deux villes japonaises de Hiroshima et Nagasaki, qui eurent eu lieu à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les 6 et 9 août 1945.

Historique[modifier]

C'est la première fois dans l'histoire qu'est utilisée la bombe atomique. Les États-Unis avaient demandé au Japon de capituler en juillet 1945, mais le Japon avait refusé. La menace de l'utilisation de la bombe atomique s'était alors installée.

Les Américains craignent une attaque japonaise qui provoquerait la mort de centaines de milliers de soldats américains.

Hiroshima[modifier]

Après un essai d'une bombe au plutonium dans le désert américain du Nouveau-Mexique, le 16 juillet 1945, une bombe à l'uranium enrichi, nommée Little Boy (« petit garçon ») est larguée sur Hiroshima, le 6 août 1945 : la ville est totalement détruite.

Nagasaki[modifier]

Trois jours après, le 9 août, une autre bombe au plutonium est larguée sur Nagasaki. Son nom de code est Fat Man (« homme obèse »). Les Américains veulent impressionner les Japonais et les obliger à demander la paix. Au sol, la température atteint 5 000 °C, soit la température du Soleil. Le champignon est visible à 600 km.

Capitulation japonaise et fin de la guerre[modifier]

Le 2 septembre 1945, l'empereur du Japon reconnaît la défaite de son pays : la guerre est terminée.

En tout, plus de 200 000 Japonais moururent en quelques secondes, puis dans les mois suivants, de leurs brûlures ou des conséquences des radiations. Beaucoup de survivants décéderont des années plus tard de maladies provoquées par ces deux bombes atomiques.


Icone chateau.png Portail de l'histoire - De la préhistoire et l'Antiquité jusqu'à l'époque contemporaine
Flag of Japan.svg Portail du Japon - Tous les articles concernant le Japon.