Bataille de Verdun

« Bataille de Verdun » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Carte de la bataille de Verdun

La bataille de Verdun fut l'une des plus sanglantes batailles de la Première Guerre mondiale. Verdun se situe dans le Nord-Est de la France dans la région de la Lorraine, dans le département de la Meuse, sur le fleuve portant le même nom. En février 1916, l'armée allemande commença une bataille, déterminée à capturer les forts français stratégiques autour de Verdun. L'armée allemande voulait essayer d'épuiser les Français, mais les deux camps envoyèrent beaucoup d'hommes au front et, en juin, déjà 700 000 étaient morts. Les Français, sous les ordres du général Pétain, tenaient bon, dans un combat désespéré, où les Allemands avaient des ressources supérieures.il avait plus de mort français que allemands les allemands avait 1200 canons et les francais 270 canons

À partir de juillet 1916, la bataille de la Somme entraîna le retrait de troupes allemandes du front de Verdun et les Français tiendront leur position jusqu'en septembre pour un total d'un (1.5) million de morts.

La bataille commença le 21 février 1916 et finit le 19 décembre 1916. Elle dura 300 jours.

Verdun, l'Enfer de la guerre des tranchées[modifier]

Après deux années de guerre sur le front de l'ouest durant lesquelles aucune offensive n'a été décisive, cahque camp cherche à sortir de l'enlisement de la guerre des tranchées. Après l'offensive allemande de août 1914, le front s'était stabilisé de la Mer du Nord à la Suisse; les positions passaient par Verdun. Le 21 février 1916, les Allemands attaquent Verdun, déterminés à gagner.Les armées se sont enterrées dans les tranchées à Verdun, c'est la deuxième phase de la guerre. Ce qui sauva les français fut la voie sacrée qui leur permit de tenir ces 300 jours.

Verdun restera un symbole de la première guerre mondiale de part le carnage et l'enfer vécut, mais aussi car cette bataille illustre parfaitement l'un des surnoms de la deuxième phase de la Grande Guerre: la guerre des tranchées.


Voie sacrée[modifier]

La voie sacrée est la seule voie entre Bar le Duc et Verdun, permettant de ravitailler en soldats, en armes et en vivres le front. Elle fut l'élément décisif du dénouement de Verdun.


Icone chateau.png Portail de l'histoire - De la préhistoire et l'Antiquité jusqu'à l'époque contemporaine
Portail de la Première Guerre mondiale - Tous les articles sur la Grande Guerre 1914-1918 !

49° 21′ 32″ N 5° 36′ 18″ E / 49.3588, 5.60497