la cabaneparticiper

Livre d'or
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le Livre d'or !
Livre d'or

Banquise

« Banquise » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Manchots sur la banquise

La banquise est une étendue de mer gelée. Elle se forme durant l'hiver polaire, lorsque la température de l'eau de mer descend en dessous de -1,9 °C. Au cœur de l'hiver, l'épaisseur de glace peut atteindre 1,5 à 2 mètres, sans compter la neige qui s'y accumule.

La flottabilité de la banquise est due à la différence de densité entre la glace et celle de l'eau liquide : la glace, moins dense, subit la poussée d'Archimède.

Une partie de la banquise ne fond jamais, mais il ne faut pas confondre cette glace de mer permanente avec les calottes polaires du Groenland ou de l'Antarctique, qui sont constituées d'eau douce gelée.

Formation de la banquise[modifier]

Banquise de l'océan Arctique en 2005

À la fin de l’été, le froid polaire s’installe, parfois brutalement (-40 °C). La surface de l’océan se refroidit, mais en raison des mouvements de la mer (houle, vagues...), la glace ne prend pas d'un seul coup. Quand la température de l'eau atteint -1,8 °C, les premières paillettes de glace cristallisent puis s'agglomèrent jusqu'à former un début de croûte sur l'eau. Celle-ci va se solidifier assez rapidement. Une fois la surface gelée, l’eau de mer se trouve isolée de l’air et le processus ralentit. La banquise s’épaissit alors lentement, par sa face inférieure, jusqu’à atteindre environ 2 mètres. Au-delà d'une certaine épaisseur, la glace ne constitue plus qu'un seul bloc couvrant une vaste étendue : c'est la banquise proprement dite. L'eau de mer se dessale en gelant par expulsion du sel vers les eaux plus profondes.

Durant l'hiver, les précipitations neigeuses qui s'accumulent à sa surface en augmentent l'épaisseur.

Débâcle (fonte)[modifier]

Au cœur de l’hiver, la banquise s’étend sur près de 15 millions de km², dont près de la moitié fondra durant l’été. Lorsqu'elle redevient sujette aux mouvements de la mer, elle se brise, s’ouvre, se chevauche en grandes plaques puis en morceaux de plus en plus petits. Ces plaques servent fréquemment aux mammifères marins comme les morses, les phoques ou les otaries pour y prendre le soleil et s'y reposer.

La partie restante persistera 2, 3, 4 ans ou plus, et son épaisseur atteindra alors 4 à 5 mètres. Pendant ce temps, cette croûte de glace traversera l’océan Glacial, emportée par les courants : c’est la dérive arctique.

La banquise et les navires[modifier]

Les brise-glaces

Les navires peuvent être pris dans la banquise qui se forme. Ils n'ont en général pas d'autre solution que de rester sur place et de préparer leur hivernage. Seul un navire conçu pour supporter la pression exercée par la glace a de bonnes chances de résister. Un tel navire a une coque formant un angle très incliné avec l'eau.

Certains navires sont spécialement conçus pour passer à travers une épaisseur de glace (inférieure généralement à 2 mètres) ; ce sont les brise-glaces. Ils peuvent se frayer un chemin en brisant la glace sous leur masse ou leur simple poussée ; ils servent également à ouvrir la voie à d'autres navires.

La banquise et le réchauffement climatique[modifier]

Tous les modèles climatiques informatiques prédisent que le réchauffement climatique touchera plus fortement les régions polaires. Dans ces régions, l’élévation de la température sera environ le double de l’augmentation moyenne à la surface de la planète. Cette évolution est confirmée sur le terrain. L’étendue de la banquise du pôle Nord n’a jamais été aussi réduite depuis plus d’un siècle.

En septembre 2005, la superficie de la banquise arctique était de 25 % inférieure à celle qu’elle avait en moyenne dans les années 1980.

Voir aussi[modifier]

Vikiliens pour compléter[modifier]

Source[modifier]


Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Banquise de Wikipédia.
Portail de la géographie - Tout sur les continents, le climat, la météo...