Banque (finance)

« Banque (finance) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Banque)
Aller à : navigation, rechercher
Une banque à Hanoï (Viêt Nam)
Quentin Metsys, Le Prêteur et sa femme (1514), Musée du Louvre.

Une banque est une entreprise où l'on peut déposer son argent et en emprunter. Les premières banques publiques et les premières bourses apparurent pendant la Renaissance.

Les origines de la banque[modifier]

L'Antiquité[modifier]

3 000 ans avant J. -C., il y avait déjà des « banques » en Mésopotamie. Par exemple, dans la ville d'Ur, c'était le temple qui jouait le rôle de banque et les prêtres et prêtresses celui de banquier, en acceptant les dépôts d'argent et en prêtant de l'argent au souverain et aux marchands.

Chaque cité grecque était indépendante et créait sa propre monnaie ; les changeurs de monnaie étaient donc indispensables pour que le commerce marche bien. C'est grâce à ces changeurs de monnaie que les Grecs ont pu développer le commerce entre les cités. Les « banquiers » étaient installés sur la grande place de la cité.

C'est ensuite à Rome que les activités bancaires se sont vraiment développées et que les bases juridiques des opérations financières ont été posées.

Le Moyen Âge[modifier]

Le mot « banque » vient de l'italien banca. Il s'agissait d'un banc en bois sur lequel les changeurs du Moyen Âge travaillaient. Les premiers banquiers de cette époque furent les changeurs.

Au Moyen Âge, chaque grand seigneur ou grande ville avait le droit de frapper (créer) sa propre monnaie. Des monnaies différentes étaient donc en circulation dans un même pays. Le rôle du changeur était de changer (contre un paiement) la monnaie de celui qui arrivait de l'extérieur de la ville par de la monnaie utilisée dans la ville.

De la Renaissance au XIXe siècle[modifier]

À partir du XVIIe siècle, la naissance du papier-monnaie révolutionne le monde de la banque et de la finance. Les banques centrales font leur apparition pour financer les États et vérifier l'émission d'argent. Peu à peu, leur rôle a été précisé et elles sont devenues en quelque sorte la banque des banques dans chaque pays. En France, c'est la Banque de France qui joue ce rôle de Banque centrale et de Banque des banques.

Aujourd'hui[modifier]

Depuis la Première Guerre mondiale, la banque est un établissement de crédit pouvant effectuer toutes opérations de banque : recevoir des dépôts, accorder des crédits à tout type de clientèle et pour toute durée, mettre en place et gérer des moyens de paiement ainsi que d'autres opérations en plus de son activité principale.

Comment cela marche ?[modifier]

Certaines personnes ont plus d'argent qu'elles n'en utilisent pour leurs besoins mensuels, d'autres manquent d'argent pour faire certains achats. La banque utilise les dépôts de ceux qui ont trop d'argent pour prêter cet argent à ceux qui en ont besoin ; cela s'appelle les crédits.

L'argent que des clients déposent dans une banque n'appartient pas à cette banque. Elle peut s'en servir pour le prêter à d'autres personnes, à condition de payer à son client une rémunération sous forme d'intérêts (de l'argent) ou sous forme de services (la tenue d'un compte en banque, la délivrance d'un carnet de chèque ou d'une carte bleue, etc.).

Les banques privées ont reçu des gouvernements le droit de créer de l'argent pour prêter à leurs clients. Cela est possible même si elles n'ont pas dans leurs comptes les dépôts nécessaires pour couvrir la totalité des prêts qu'elles consentent. Elles doivent seulement justifier qu'elles possèdent un certain pourcentage (fixé par les autorités monétaires et susceptible de varier dans le temps) de l'argent prêté. C'est le système de la réserve fractionnaire. La plus grande partie des crédits consentis par les banques provient de ce système.

Les différents types de banques[modifier]

Selon la façon dont elle gère l'argent qui y est déposé les banques peuvent se ranger en plusieurs catégories:

  • La banque de dépôts : elle reçoit du public leurs dépôts à vue (qu'ils peuvent retirer quand ils le veulent) ou à terme (à une date fixée par contrats : un mois, un trimestre...). Cet argent est prêté aux emprunteurs (particuliers, entreprises...)
  • la banque d'affaires : elle reçoit les dépôts de riches particuliers ou d'entreprises. Elle prend des participations dans les entreprises par l'achat d'actionscapital de celles-ci. Elles peuvent aider à créer des entreprises en fournissant une partie du capital nécessaire. Les fonds qu'elles investissent sont moins rapidement disponibles (il faut vendre les actions, donc trouver les acheteurs de celles-ci ; cela se fait par l'intermédiaire des bourses des valeurs. Ces banques peuvent également spéculer pour tirer profit des variations rapides des cours des actions ou des matières premières.
  • la banque universelle : elle regroupe dans la même entreprise les activités d'une banque de crédit et d'une banque d'affaires. c'est le cas pour les grandes banques françaises actuelles.

Voir aussi[modifier]

Portail de l'économie - Tous les articles sur l'économie.