Garçon devant un ordinateur.jpg
LeSavant.svg

la cabane  •  le Savant  •  le Livre d'or

Participez ! Cet article, comme tous les articles de Vikidia, est peut-être incomplet et tu peux l'améliorer. Tu as des connaissances sûres sur le sujet (texte ou illustration) ? Alors n'hésite pas à les ajouter. Ta contribution est la bienvenue ! C'est à toi de jouer ! Clin d'œil

Bande dessinée

« Bande dessinée » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une ébauche de bande dessinée
« La bande dessinée, c'est l'évasion. »1

Une bande dessinée, dite en abrégé BD ou bédé, est souvent une histoire racontée par une succession de dessins dans des cases et peu de texte (parfois pas du tout). Les personnages y parlent généralement à l'aide de bulles (phylactères) de plusieurs sortes : pour les paroles, les pensées ou encore les cris et émotions.

Pour ses fans, la bande dessinée est un art. Par comparaison avec notamment le cinéma, appelé « septième art », ou la télévision, appelée « huitième art »,2 ils l'appellent le « neuvième art ».

Une bande dessinée est, pour certains, plus facile ou plus attrayante à lire qu'un autre livre car les images sont aussi importantes que le texte pour connaître l'histoire.

Histoire[modifier]

La BD pré-moderne[modifier]

Certains disent que les plus vieux « ancêtres » de la bande dessinée remontent à l'époque de la Préhistoire, de l'Antiquité ou du Moyen Âge.

Ceux qui les font remonter à la Préhistoire peuvent prendre l'exemple de la grotte de Lascaux, où l'on peut voir des dessins faisant penser à une bande dessinée, car ils semblent raconter une histoire comme :

  • une frise avec des cerfs qui paraissent traverser un cours d'eau ;
  • peut-être une scène de chasse, avec un bison qui semble perdre ses intestins, face à un homme penché et à côté d'un oiseau au bout d'un trait.

Les autres disent que les origines de la BD remontent aux fresques égyptiennes ou à la tapisserie de Bayeux.


La BD moderne[modifier]

Le Triomphe des représentants, Hogarth, 1754-1755

Certains disent encore que les premiers dessins qui font penser aux bandes dessinées actuelles ont été réalisés au XVIIIe siècle, en Europe, par William Hogarth (1697-1764). Ce peintre et graveur anglais, qui a illustré les manières de vivre de son époque en s'en moquant, a publié des dessins qui se suivent comme dans une histoire.

C'est aussi au XVIIIe siècle — entre 1780 et 1800 — qu'un autre artiste anglais, Thomas Rowlandson (1756-1827), aurait utilisé pour la première fois des bulles pour faire parler des personnages.

La BD contemporaine[modifier]

En général, on considère que les associations de textes et d'images pouvant être qualifiées de BD datent du début du XIXe siècle, grâce à des dessinateurs européens. Le départ est donné par Rodolphe Töpfer (1799-1846), un peintre et écrivain suisse. C'est lui qui, en 1827, a commencé à créer des dessins avec des légendes, racontant des aventures. D'autres l'ont suivi, comme par exemple Caran d'Ache (1859-1909) en France, Wilhelm Busch (1832-1908) en Allemagne ou Charles Henry Ross (1842-1897), encore en Grande-Bretagne. À la même époque, naissait aussi la photographie...



À la fin du XIXe siècle, la bande dessinée, telle qu'on la connaît maintenant, a été inventée par les Américains dans la presse.

De nos jours, en plus des bandes dessinées qui sont dans des journaux, des magazines, des fanzines, ou sous forme d'albums, il y en a sur des sites Web.

Les États-Unis[modifier]

Le personnage de Mickey, ici sur un logo Walt Disney

La bande dessinée était d'abord rigolote, sous forme d'épisodes dans des journaux. Ces bandes dessinées d'origine américaine s'appellent des comics (nom anglo-américain). Au départ, il y avait beaucoup de dessins qui critiquaient la société en utilisant l'humour. Puis vers 1920, les comics se sont tournés vers la bande dessinée d'aventure (ce sont les auteurs qui ont voulu changer).

À partir de là, très vite, cela a rapporté beaucoup d'argent car les journaux se sont bien vendus, des jouets ont été créés et vendus avec les personnages, des dessins animés ont été réalisés, et la BD américaine a commencé à s'exporter en Europe. Les bandes dessinées avaient des personnages très différents. En 1929, Popeye (un marin) est apparu. En 1934, Mandrake (un magicien avec des pouvoirs extraordinaires) est né. En 1938, Superman (un super-héros) a été inventé, etc.

Parfois, le passage s'est fait du cinéma vers la bande dessinée : c'est ainsi, par exemple, que Mickey, créé pour le cinéma en 1928, est finalement devenu un personnage de bande dessinée dix ans plus tard.3

L'âge d'or des comics s'est situé autour de la Seconde Guerre mondiale.

L'Europe[modifier]

Voici quelques dessinateurs connus grâce à des personnages célèbres qu'ils ont créés :

Le Japon[modifier]

Page sur une technique d'auto-défense, extraite du Manga de Hosukai et éditée en 1817

Au Japon, la bande dessinée est très populaire.

« Bande dessinée », en japonais, se dit manga ; mais en français, on utilise ce mot pour parler des bandes dessinées japonaises ou de style japonais,4 ayant le plus souvent trait à l'univers fantastique.5

Le mot voulait dire, au départ, « dessin dérisoire » ; il a été inventé par le peintre, dessinateur et graveur Hokusai (1760-1849) à la fin du XVIIIe siècle, pour désigner ses croquis dans ses carnets de notes. De 1814 à 1878, il a publié une encyclopédie par l'image (Manga) : au total, 15 volumes et plus de 800 pages.

Les mangas, une fois édités dans la presse, provoquèrent très vite l'engouement.

À l'école[modifier]

Une planche de BD d'un enfant de 10 ans, dans laquelle intervient la notion de plan

À l'école, la bande dessinée permet d'aborder avec les élèves la notion de « récit complexe » :

  • en les incitant à découvrir dans les dessins un source d'information véritable (apprendre à analyser l'image ou mieux une suite d'images) ;
  • en les invitant à « analyser les rapports que les images entretiennent avec le texte. »6

Cela intervient tout aussi bien au niveau de la lecture que de l'écriture, en tant qu'activités d'apprentissage ou seulement liées au plaisir.

De plus, la bande dessinée permet aussi, en raison des points communs qu'elle a avec le cinéma et la photographie, d'aborder, dans le domaine des arts visuels, les notion de plans différents, de cadrage, de format, de séquences…

Festival de bandes dessinées[modifier]

Un certain nombre de festivals de bande dessinées ont vu le jour en France et en Europe. Le plus connu reste le festival international de la bande dessinée d'Angoulême, plus communément appelé festival d'Angoulême. Il est le principal festival de bande dessinée francophone et le plus important en Europe. Il a lieu tous les ans en janvier depuis 1974. Son concours "A l'école de la BD", destiné aux élèves des écoles primaire, a lieu en parallèle.

Des mots de la BD[modifier]

  • Planche : Ensemble de la page où se situe la bande dessinée.
  • Bande : Ligne constituée d'une ou plusieurs cases
  • Vignette : Appelé aussi "case". Chaque dessin; en général, il y en a plusieurs par page.
  • Bulles : elles font parler les personnages et sont aussi appelées ballons ou phylactères.
  • Cartouche : Appelé parfois aussi commentaire. Encadré rectangulaire contenant des éléments narratifs et descriptifs.
  • Onomatopée : mot qui imite un son ; les onomatopées constituent le bruitage de la bande dessinée.
  • Appendice : relié au personnage. Il prend la forme d’une flèche pour les paroles et de petits ronds pour les pensées.

Voir aussi[modifier]

Vikiliens pour compléter[modifier]

Top Web ![modifier]

Sources[modifier]

Histoire de la BD
  • Grotte de Lascaux. Hominidés, les évolutions de l'homme (site personnel de Christian Régnier). [Page consultée le 23 mai 2007]
  • Sur le Japon :
    • « Manga ». Encyclopédie universelle. Larousse, Paris, 2008.
    • Manga - Hokusai. Evène. [Page consultée le 16 juin 2008]
Dates de naissance et de décès
  • Charles Henry Ross : (en) Ross, Charles Henry. Northern Illinois University. [Page consultée le 16 juin 2008]
  • Autres personnalités : Encyclopédie universelle (logiciel). Larousse, Paris, 2008.

Notes et références[modifier]

  1. Citation de Grzegorz Rosinski, illustrateur de BD belge d'origine polonaise, vivant en Suisse.
  2. « Art ». Le Nouveau Littré (logiciel). Éditions Garnier, Paris, 2007.
  3. « Mickey Mouse ». Wikipédia. [Page consultée le 16 juin 2008]
  4. « Manga ». Wikipédia. [Pages consultées les 8 juillet 2007 et 16 juin 2008
  5. « Manga ». Le Nouveau Littré.
  6. Citation de la BNF (Bibliothèque nationale française), sur Pistes pédagogiques, dans le cadre de son exposition sur les maîtres de la BD européenne.


Portail des arts - Tous les articles sur les différentes formes d'art.
Portail de la littérature- Les écrivains, les poètes, les romans, les bandes dessinées