la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Bœuf musqué

« Bœuf musqué » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher
Bœuf musqué
Bœuf musqué mâle, dans la toundra
Bœuf musqué mâle, dans la toundra
Nom(s) commun(s) Bœuf musqué
Nom scientifique Ovibos moschatus
Classification famille des bovidés, sous-famille des caprinés
DistributionPrécision Nord de l'Amérique du Nord et du Groënland
Milieu de vie toundra et déserts glacés
Taille jusqu'à 1m40 au garrot
Poids jusqu'à 380 kg (mâles)
Longévité 24 ans
Reproduction 1 petit par portée
Régime alimentaire herbivore
voir modèle • modifier

Le bœuf musqué est un gros mammifère à poils longs, et pourvu de cornes épaisses, de la famille des bovidés. Bien qu'il ressemble à première vue à un bovin, c'est en réalité un plus proche parent des chèvres.

Description[modifier]

Le bœuf musqué ressemble à un bovin d'assez petite taille (jusqu'à 1m40 de haut), pourvu de cornes très épaisses sur le dessus du crâne, et incurvées en pointes vers le bas. Les cornes des mâles se rejoignent sur le dessus de la tête, pour former une sorte de casque épais.

Le pelage est très épais, et lui permet de résister au froid du pôle nord.

Mode de vie[modifier]

Serrés les uns contre les autres, cornes en avant, un troupeau de bœufs musqués fait face à un prédateur.

Le bœuf musqué vit dans les régions proches du pôle nord, protégé par son épaisse fourrure. Il vit en troupeaux, qui compte en moyenne une quinzaine d'animaux (mais parfois jusqu'à une centaine!) Les bœufs musqués sont herbivores, et mangent des herbes et des mousses qu'ils trouvent sous la neige. Si la neige gèle, le bœuf musqué casse le verglas avec sa tête pour pouvoir manger. Il peut aussi boire de la neige.

Cet animal, très bien adapté au froid, ne supporte pas les températures plus chaudes que 10°C! C'est pour cela que tu as peu de chance d'en trouver dans un zoo... En été, les bœufs musqués se reposent sur les plaques de neige, pour se rafraîchir.

Dans la nature, le principal ennemi du bœuf musqué est le loup arctique, qui s'attaque aux petits. Pour s'en protéger, les bœufs musqués se rassemblent en cercle, serrés les uns contre les autres, la tête tournée vers l'extérieur, avec les petits à l'intérieur du cercle. De cette façon, l'ennemi se retrouve face un véritable mur de cornes, infranchissable.

Reproduction[modifier]

Les femelles peuvent se reproduire à partir de l'âge de 3 ou 4 ans, les mâles, de 5 ou 6 ans environ. Les mâles possèdent, à côté des yeux, des glandes qui fabriquent un liquide très parfumé, le musc, qui leur a valu leur nom de "bœuf musqué". A la saison des amours, les mâles se frottent les pattes avec ce parfum pour plaire aux femelles.

La saison des amours a lieu à la fin de l'été, en août et septembre. Les mâles se battent entre eux, en chargeant l'un contre l'autre et en se cognant crâne contre crâne, protégés par leur épais bouclier de cornes.Les mâles de cette espèce « meuglent » occasionnellement (lors des combats pour devenir mâle dominant). Les mâles qui remportent ces combats peuvent ensuite choisir les femelles avec lesquelles s'accoupler.

La femelle porte son petit pendant 8 mois et demi. Le petit, appelé bouvillon, naît au mois d'avril. Il pèse environ 10 kg à la naissance et son corps est déjà recouvert d'une laine épaisse pour le protéger du froid. Chaque femelle n'a qu'un seul petit tous les deux ans environ. Mais, contrairement à la plupart des animaux, un grand nombre de petits survivent, ce qui compense ce faible nombre. Le petit commence à brouter après quelques jours à peine, mais la femelle va tout de même continuer à l'allaiter pendant environ deux ans.

Chasse et élevage[modifier]

Le bœuf musqué est traditionnellement chassé par les Esquimaux du nord du Canada pour sa viande, et sa laine, appelée "qiviut", en inuit.

Des élevages ont été tentés avec succès en Europe et en Amérique du Nord, mais, trop coûteux, ils ont été arrêtés. Aujourd'hui, les Inuits continuent de pratiquer la chasse traditionnelle.

Aujourd'hui, l'espèce n'est pas considérée comme en danger.



Sources[modifier]