Garçon devant un ordinateur.jpg
LeSavant.svg

la cabane  •  le Savant  •  le Livre d'or

Participez ! Cet article, comme tous les articles de Vikidia, est peut-être incomplet et tu peux l'améliorer. Tu as des connaissances sûres sur le sujet (texte ou illustration) ? Alors n'hésite pas à les ajouter. Ta contribution est la bienvenue ! C'est à toi de jouer ! Clin d'œil

Armée

« Armée » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Exercice de tir en Corée

L'armée est l'ensemble des forces militaires utilisées pour défendre son propre pays ou pour en attaquer un autre. On parle aussi de forces armées.

Lorsque deux ou plusieurs armées nationales s'affrontent, les pays concernés sont en guerre.

Histoire[modifier]

Depuis que l'Homme existe, il lui a fallu non seulement se défendre contre les animaux sauvages, mais aussi contre d'autres groupes ou clans d'hommes. Comme certaines personnes étaient plus fortes physiquement que d'autres, celles-ci ont naturellement été désignées pour être les guerriers et former l'ancêtre de ce qui devait devenir une armée dans les temps qui suivirent.

Pouvoir défendre un territoire est ce qui devait donner naissance aux États et empires. L'histoire de l'Homme se confond souvent avec son histoire militaire, et ce sont les différences entre les armées nationales qui font la puissance des États, même à ce jour.

Depuis leur existence, certaines armées se sont distinguées, car elles ont été, à un moment de l'Histoire, les armées les plus puissantes du monde. Ainsi, durant l'Antiquité, l'armée romaine a été l'une des armées les plus fortes en nombre de soldats et en puissance. Plus tard, au XXe siècle, l'Armée rouge, en URSS l'a également été. De nos jours, l'armée la plus puissante du monde est l'armée américaine.

Types d'armées[modifier]

Bataille de Trafalgar en 1805, entre les marines franco-espagnole et britannique

En général, les pays disposent de trois sortes d'armées :

  • l'armée de terre (ou les forces terrestres) : les soldats travaillent et combattent sur la terre ferme, se déplacent à pied ou sur des véhicules à roues : voitures, camions, blindés, chars d'assaut. L'armée de terre est traditionnellement divisée en infanterie, cavalerie et artillerie
  • l'armée de l'air (ou les forces aériennes) : les militaires se déplacent et combattent en avion et en hélicoptère ;
  • la marine (ou les forces navales) : les soldats embarquent sur des navires de guerres plus ou moins grands, patrouillent et combattent dans les mers et océans. Il existe plusieurs types de navires, dont certains peuvent transporter des avions de chasse (ils sont appelés les porte-avions) ou encore des hélicoptères (appelés porte-hélicoptères).

Organisation d'une armée[modifier]

Une armée regroupe plusieurs milliers d'hommes qui ne se déplacent pas, ni ne combattent comme bon leur semble. L'armée est divisée en groupes plus ou moins importants à qui le commandement assigne une fonction ou un objectif à atteindre. Les groupes d'une armée sont hiérarchisés et sont employés en fonction du nombre d'homme qu'ils contiennent. En fonction de l'évolution des opérations militaires les groupes peuvent passer d'un regroupement à un autre.


nom du groupe composition du groupe grade du commandant
groupe d'armées plusieurs armées général d'armée
armée plusieurs corps d'armée général d'armée
corps d'armée plusieurs divisions général de corps d'armée
division plusieurs brigades général de division
brigade plusieurs régiments général de brigade
régiment plusieurs bataillons colonel
bataillon plusieurs compagnies chef de bataillon ou commandant
compagnie plusieurs sections capitaine
section plusieurs groupes de combat lieutenant
groupe de combat plusieurs soldats adjudant - sergent

La marine et l'armée de l'air ont une organisation semblable mais où les groupes portent des noms différents de ceux de l'armée de terre.

Les mouvements d'une armée[modifier]

Une armée est constituée en vue de défendre un pays, mais aussi d'attaquer un pays ennemi.

L'entraînement des soldats[modifier]

Afin d'être efficaces dans leurs mouvements sur le terrain mais aussi dans le maniement des armes qui leurs sont confiées, les soldats doivent s'entraîner. L' entraînement consiste en une préparation physique basée sur la pratique d'activités physiques (course, marche...). Ces activités se déroulent dans la caserne ou à proximité. Le tir aux armes légères (pistolets, pistolet-mitrailleurs, fusil-mitrailleurs), se fait au champ ou au stand de tir. Le tir peut se faire avec des balles à blanc ou des balles réelles. L'utilisation des armes lourdes (grenades, rockets, obus, missiles...) se fait sur un terrain de manœuvres de grandes dimensions à l'écart de la population.

Les manœuvres sont un exercice d'application des données de combat élaborées dans les bureaux par les états-majors. Il s'agit de jouer à la guerre dans un espace réel dans le but de déceler les défauts de ces plans afin d'y remédier. Les manœuvres se déroulent dans un vaste espace où la population civile continue de vivre. S'il y a des tirs ceux-ci se concentrent dans les champs spécialement aménagés et gardés.

La guerre[modifier]

L'armée française passe la Bérésina pendant la retraite de Russie

L'offensive est l'avancée de l'armée pour se porter à la rencontre des troupes ennemies. Au début des opérations elle se fait selon les plans établis par l'État-Major. Ensuite il faut adapter les plans aux réalités des combats et à l'évolution de la situation. Elle peut se dérouler d'une manière très rapide en concentrant les moyens en hommes et en matériel sur un point de la défense ennemie en vue de l'enfoncer sous un déluge de feu : c'est la blitzgrieg utilisée par les armées allemandes en 1939 contre la Pologne et en 1940 contre les Franco-anglais.

Si l'armée rencontre une forte résistance ponctuelle et a du mal à poursuivre l'offensive à cet endroit elle peut opérer un repli afin de regrouper ses forces avant de repasser à l'attaque. Mais si l'ennemi se montre supérieur et risque de détruire l'armée alors il faut songer à la retraite, qui concerne la totalité des soldats engagés. C'est ce qui est arrivé pendant l'hiver de 1812-1813 en Russie pour les armées napoléoniennes après l'incendie volontaire de Moscou par les Russes. C'est aussi ce qui s'est passé pour les armées allemandes engagées en URSS après leur défaite de Stalingrad en février 1943.

Les armées adverses peuvent convenir de faire taire les armes. Un cessez-le-feu est une suspension temporaire des tirs afin d'examiner leurs résultats ou bien d'entreprendre dans de meilleures conditions des négociations. C'est le plus souvent une décision d'un des deux camps, libre à l'autre de profiter ou non de la situation. Une trêve est une suspension provisoire des combats. Elle est généralement négociée entre les deux adversaires. Elle permet de s'occuper des blessés et des cadavres restés sur le champs de bataille, elle permet aussi de reprendre son souffle avant de continuer les combats.

La fin des combats[modifier]

La capitulation du Japon le 2 septembre 1945

Une armée qui est battue peut demander à son gouvernement de négocier un armistice avec l'adversaire. Dès que les négociations ont abouti l'armée battue est désarmée et ses combattants retenus comme prisonniers de guerre, les conditions d'occupation de tout ou partie du pays peuvent être précisées. Commencent alors les négociations pour fixer les conditions de la paix. C'est ce qui est arrivé en novembre 1918 pour l'armée allemande, ou en juin 1940 pour l'armée française.

L'adversaire vainqueur, qui a eu beaucoup de mal et de pertes pour parvenir à la victoire, peut exiger une capitulation. Les conditions de l'arrêt des combats et du sort des combattants battus sont alors imposées aux vaincus. Il en a été ainsi en mai 1945 pour l'armée allemande et en septembre 1945 pour l'armée japonaise.

Portail de la société - Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.