la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Cerisier du Japon Prunus serrulata.jpg Astuce du mois, interview... Venez lire le numéro 4 de la Gazette de Vikidia ! Moi, je suis une star, une vraie de vraie ...

Anglo-normand

« Anglo-normand » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher

L’anglo-normand est une langue proche de l'ancien français, qui était parlée et écrite en Angleterre au Moyen-Âge jusqu'au XVe siècle.

Histoire[modifier]

Cette langue a été apportée par les Normands, menés par Guillaume le Conquérant, qui ont conquis l'île en 1066.

Au départ, cette langue était à peu près semblable à ce qu'on parlait en France où il y avait déjà plusieurs variétés d'ancien français : le vocabulaire, la grammaire, la prononciation étaient les mêmes.

Mais, peu à peu, elle a changé en se séparant de plus en plus de celle-ci et a évolué à sa façon, ce qui fait qu'un Français et un Anglais ne pouvaient pratiquement plus se comprendre au bout de quelques siècles.

Il faut préciser que cette langue n'était pas parlée par tout le peuple, qui parlait plutôt l'anglais ancien, mais surtout par la noblesse et notamment l'entourage du roi.

On trouve beaucoup de textes officiels en anglo-normand, par exemple des textes de loi ou des chartes : puisque c'était la langue des rois c'était aussi celle de l'administration.

Textes en anglo-normand[modifier]

De nombreux écrivains ont écrit leurs œuvres en anglo-normand, comme par exemple la poétesse Marie de France.

Un très célèbre texte de l'histoire de l'Angleterre, la Grande Charte accordée par le roi d'Angleterre Jean-Sans-Terre à la noblesse en 1215, rédigée d'abord en latin sous le nom de Magna Carta, a été très vite traduit en anglo-normand. Un manuscrit de cette version traduite est conservée à la bibliothèque municipale de Rouen en Normandie. Voici un extrait de ce texte, qui montre que l'anglo-normand appartient à la même famille que le français :

  • [S]e aucuns frans huem muert senz testament, li chatel seient departi par les mains des prochains parenz e de ses amis par la veue de seinte iglise, sauves les dettes a chascun que le mort lor devoit.

ce qui signifie :

  • « Si un homme libre (franc) est mort sans testament, ses biens (son château) seront répartis entre les parents proches et ses amis sous la surveillance (par la vue) de la sainte Eglise, à part (sauf) les dettes que le mort devait à chacun. »

Que reste-t-il de l'anglo-normand aujourd'hui ?[modifier]

Beaucoup de mots anglais actuels viennent de l'anglo-normand, ils sont passés au fil du temps, et ont été adoptés dans la langue anglaise ; par exemple : potage, soupe et tarte, ont donné dans la langue anglaise pottage, soup et tart.

En Angleterre, des scientifiques s'intéressent à cette langue ; un dictionnaire de l'anglo-normand est en train d'être mis au point sur Internet1.

Source[modifier]

Une présentation (en anglais !) de ce qu'est l'anglo-normand, et qui a servi de base pour rédiger cet article : http://www.anglo-norman.net/sitedocs/an-intro.html

Notes et références[modifier]

  1. Il peut être consulté sur cette page (en anglais) : http://www.anglo-norman.net/