Virgule

« Virgule » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis ,)
Aller à : navigation, rechercher

Une virgule est un signe de ponctuation. C'est un petit trait vertical sous la ligne d'écriture ; il est légèrement incliné et incurvé vers la gauche. Quand on lit un texte, il faut faire une petite pause aux virgules : en typographie, c'est un signe permettant d'insérer une respiration dans la phrase. Il est aussi utilisé en mathématiques pour écrire des nombres.

Une virgule dans un texte[modifier]

Une virgule sert à faire une séparation. Elle est donc utilisée dans une énumération (de groupes nominaux ou d'adjectifs).

J'ai acheté deux bouteilles de lait, une plaque de beurre, trois belles tranches de jambon, une baguette, et une tablette de chocolat.

Elle sert aussi à détacher des adjectifs ou des groupes nominaux mis en apposition.

Inattentif et rêveur, l'élève n'a pas du tout suivi le cours !
les hommes d’équipage / Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers, / Qui suivent, indolents compagnons de voyage, /Le navire glissant sur les gouffres amers. (Baudelaire - L'Albatros, dans Les Fleurs du Mal).

De même une virgule peut être utilisée entre deux propositions juxtaposées par une conjonction de coordination (mais ou et donc or ni car). Elle permet est toujours utilisée pour séparer une proposition subordonnée qui vient avant la proposition principale.

Obélix ne peut pas boire de la potion magique, car il est tombé dedans quand il était petit.
Quand tu auras fini tes devoirs, tu pourras jouer.
Tu pourras jouer quand tu auras fini tes devoirs.

Quand on lit un texte écrit, il faut faire un temps d'arrêt aux virgules. C'est l'occasion de reprendre sa respiration. Ces temps d'arrêt permettent aussi de rendre le texte lu plus vivant. Certains exercices consistent à mettre les signes de ponctuation et en particulier les virgules là où il faut.

Une virgule dans les nombres[modifier]

Un entier naturel s'écrit par une suite de chiffres. Par exemple, deux cent quatre-vingt seize s'écrit : 296. Chaque chiffre a une valeur différente selon sa position dans le nombre. Il est affecté d'une puissance de 10 croissante en partant de la droite :

  • Le chiffre 6 est le premier chiffre à droite ; il vaut 6*1. C'est le chiffre des unités.
  • Le chiffre 9 est le deuxième chiffre à droite ; il vaut 9*101 donc quatre-vingt dix. C'est le chiffre des dizaines.
  • Le chiffre 2 est le troisième chiffre à droite ; il vaut 2*102 donc deux cents. C'est le chiffre des centaines.

Pour des nombres rationnels, l'écriture décimale nécessite une (et une seule) virgule. Les chiffres avant la virgule forment un entier naturel, qu'on appelle la partie entière. Les chiffres après la virgule forment la partie fractionnaire, comprise entre 0 et 1. Les chiffres après la virgule sont affectés de puissances de 10 décroissantes en partant de la gauche. Par exemple, dans 0,237 :

  • 2 est le premier chiffre après la virgule ; il vaut 2*10-1, donc deux dixièmes.
  • 3 est le deuxième chiffre après la virgule ; il vaut 3*10-2, donc trois centièmes.
  • 7 est le troisième chiffre après la virgule ; il vaut 7*10-3, donc sept millièmes.

Multiplier par 10 un nombre revient à décaler la virgule d'un rang sur la droite.

Diviser par 10 un nombre revient à décaler la virgule d'un rang sur la gauche.

Place de la virgule en typographie[modifier]

Dans une phrase écrite, la virgule se place, sans intervalle, juste derrière le mot qu'elle suit, mais il y a un intervalle entre elle et le mot qui la suit. Le modèle est : [ mot, mot ]

exemple: "Par exemple, deux cent quatre-vingt seize s'écrit : 296"

Portail de l'information – Tout sur les écritures, les codes secrets, les langues, les médias.