Âme

« Âme » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Psyché, personnification de l'âme dans la mythologie grecque

L’âme a d'abord été conçue comme le principe permettant à un être de se mettre en mouvement (autrement dit de se mouvoir, de se déplacer).

Le mot âme vient du latin anima, dont sont dérivés les mots « animé », « animation », « animal ».

L'âme en Occident[modifier]

Dans l'histoire de l'Occident, la notion d'âme fut notamment marquée par Aristote, un philosophe grec du IVe siècle av. J.-C., qui plaçait l'âme à l'origine des phénomènes de la vie biologique et de la pensée.

Cette doctrine a ensuite été reprise par des philosophes et des théologiens du Moyen Âge.

L'âme selon Descartes[modifier]

L'âme, telle que nous la concevons aujourd'hui, a pour la première fois été mise en lumière par Descartes. Ce philosophe est le premier à isoler complètement celle-ci de la matière. Pour Descartes, l'âme est l'esprit, distinct du corps.

L'âme est l'esprit. C'est-à-dire qu'elle se définit comme une chose qui pense et qu'il y a plus d'être dans les idées que nous avons en nous que dans les choses qui nous entourent.

Ainsi, par exemple, la couleur rouge n'existe pas hors de moi-même. Elle n'est pas une émanation du monde extérieur. Elle existe d'abord comme idée du rouge en mon esprit. Aussi, ce que je crois extériorité (les couleurs, les sons, les formes...) sont en réalité d'abord mes idées. Ce rouge qui vient frapper mon œil est le rouge de mon esprit.

Il serait contradictoire, en effet, que ce rouge existe à la fois en moi et hors de moi. Il faut donc que ce soit l'un ou l'autre. Mais si ce rouge existait hors de moi et non en moi, cela signifierait que je n'existe pas, puisque cette couleur me serait extérieure. Mais comme j'existe pour la voir, cette couleur ne peut pas être extérieure.

Je suis l'origine, le « centre » de l'objet coloré, c'est parce que moi j'existe qu'il existe, ce rouge est moi. Descartes montre donc que l'âme doit exister puisque sans elle, aucune chose de ce que j'appelle le monde extérieur ne pourrait exister.

De plus, l'âme est distincte du corps. Elle est distincte du corps car elle est purement et simplement 'chose pensante'. Ce qui va poser à Descartes deux problèmes de taille :

1) Existe-t-il un monde extérieur ? Comme Descartes est 'coincé' dans son moi, comment va-t-il réussir à en sortir ?

2) Pourquoi est-ce que je perçois mon âme et mon corps comme uni, comme « un » alors qu'ils sont en réalité séparés ?

L'âme dans d'autres cultures[modifier]

Dans de nombreuses autres cultures, depuis des temps très anciens et à travers le monde, l’âme n'est pas liée qu'à l'homme ; elle se rattache aussi à beaucoup d'éléments naturels. De plus, elle peut être dotée de pouvoirs importants qui agissent sur la vie quotidienne des individus. C'est sur cette conception de l'âme que reposent les croyances animistes. Elle s'accompagne généralement d'un grand respect de la nature ; également du culte des ancêtres, leurs âmes étant considérées comme immortelles et donc toujours capables d'agir.

Dans certaines religions asiatiques, telles que l'hindouisme et le bouddhisme, on suppose que l'âme est capable de changer de corps après la mort du corps dans lequel elle se trouve : c'est la réincarnation.

Les doctrines philosophiques qui se préoccupent de l'âme[modifier]

De nombreuses doctrines philosophiques accordent une place importante au problème de l'âme:

Scientifiquement[modifier]

Scientifiquement, L'âme n'existe pas. C'est notre cerveau qui commende notre corps, et rien de plus. Mais il y a toujours des scientifiques croyants qui vont essayer de faire connaître leurs idées religieuses. C'est pourquoi il faut toujours consulter plusieurs sources quand on fait des recherches sur le sujet de l'âme.


Portail des religions - Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...
Portail de la philosophie - Accédez aux articles de Vikidia concernant la philosophie.