la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Cerisier du Japon Prunus serrulata.jpg Astuce du mois, interview... Venez lire le numéro 4 de la Gazette de Vikidia ! Moi, je suis une star, une vraie de vraie ...

Français

« Français » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher
Dialectes de la langue française dans le monde

Le français est une langue parlée par environ 220 millions de personnes dans le monde entier, dont 125 millions pour langue maternelle, originaire de France. Elle est issue du latin. On dit de ceux qui parlent français qu'ils sont francophones.

Histoire

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Histoire de la langue française.


La langue française vient du latin, du francique et un peu du celte. Cette langue était anciennement appelée « le roman ». Au Moyen Âge, on parle donc roman mais on écrit latin. Le premier texte en « français », les serments de Strasbourg, date du 14 février 842.

Si Lodhuvigs sagrament, que son fradre Karlo iurat, conservat, et Karlus meos sendra de suo part non lo tanit, si io returnar non l'int pois :
ne io ne neuls, cui eo returnar int pois, in nulla aiudha contra Lodhuvig nun li iu er

ce qui en français moderne signifie :

Si Louis observe le serment qu'il jure à son frère Charles et que Charles, mon seigneur, de son côté, ne le maintient pas, si je ne puis l'en détourner,
ni moi ni aucun de ceux que j'en pourrai détourner, nous ne lui serons d'aucune aide contre Louis.

Aux XIVe et XVe siècles, il y a un renouvellement et un développement du français. On s’éloigne de son origine latine avec un nouveau vocabulaire. Dans la partie Nord de la France, on emploi les langues d'Oïl qu'on regroupe sous le nom d'ancien français ; pendant ce temps se développent dans le Sud les langues d'Oc, et dans les Alpes, l'arpitan. Un exemple célèbre d'ancien français est la chanson de Roland, dont voici les premières lignes :

Carles li reis, nostre emperere magnes,
Set anz tuz pleins ad estet en Espaigne :
Tresqu’en la mer cunquist la tere altaigne.

dont voici la traduction :

Charles le roi, notre grand empereur,
Sept ans entiers est resté en Espagne :
Jusqu’à la mer, il a conquis la haute terre.

Attention ! La langue parlée dans Les Visiteurs ou d'autres films médiévaux n'est pas de l'ancien français, juste du français qui utilise des termes anciens ou de fantaisie.

La langue est imposée au niveau de l'administration de la France en 1539 par l'ordonnance de Villers-Cotterêts de François Ier. Il s'agit à l'époque de ce qu'on appelle du moyen français, très proche du français moderne. Voici, par exemple, le début de l'ordonnance de Villers-Cotterêts :

Sçavoir faisons, à tous presens et advenir, que pour aucunement pourveoir au bien de nostre justice, abbreviation des proces, et soulaigement de noz subiectz, avons, par edict perpetuel et irrevocable, statué et ordonné, statuons et ordonnons les choses qui s'ensuyvent

Cette ordonnance fait suite à trois autres de 1490, 1510 et 1531 qui instaurent progressivement la langue populaire dans la justice à la place du latin. Par la suite, elle va rapidement étendre son influence. Au XVIIIe siècle, elle est parlée dans toutes les cours royales européennes.

Cependant, elle ne reste parlée que par le peuple du nord de la France. La langue s'imposera dans toute la France par l'interdiction de parler les langues régionales (par exemple, en Bretagne). D’autre part, les lois de Jules Ferry sur l’enseignement obligatoire donnent à l’Etat des obligations considérables : celles d’apprendre à lire et à écrire français à tout le peuple français. En effet, des gens venant de toute la France et parlant chacun leur patois devaient se comprendre et obéir aux ordres donnés en français. Mais on pouvait encore rencontrer dans les années 1930 des gens ne parlant pas du tout français, notamment en Provence.

Par la suite, sa prédominance s'efface au profit de l'anglais, mais le français reste toujours considéré comme une langue de culture très importante.

Variations

Le français est parlé dans de très nombreux endroits. Cela a conduit à l'apparition de régionalismes, c'est-à-dire des mots qui sont couramment utilisés dans une certaine région, mais ne sont pas compris ailleurs.

Le québécois, par exemple, utilise des mots anglais mais pas forcément les mêmes que les Français de France : un Français se gare dans un parking alors qu'un Québécois se parque dans un stationnement, « magaziner » pour « shopping », « cheep » pour « pas chère ». Cela s'explique du fait que les Québecois sont entourés par les États-Unis où la langue est l'anglais, et toutes les autres provinces du Québec sont aussi anglophones. L'influence de l'anglais n'est donc pas la même qu'en France ; par ailleurs, ils prononcent les mots anglais avec un parfait accent puisqu'ils sont habitués à l'entendre tous les jours et à le pratiquer régulièrement.

Le français de Provence, par exemple, utilise le mot escoube pour dire balai. Certains mots n'ont pas d'équivalent convenable en français académique : par exemple, le français de Provence parpélèje qui signifie battre rapidement des paupières.

Les francophones

De nombreux pays utilisent de façon officielle ou non le français comme langue. En Afrique on trouve le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le Gabon, la Guinée, le Mali, le Niger, le Congo, le Sénégal, le Togo, le Burundi, le Cameroun, l'Algérie, le Maroc, la Mauritanie, la Tunisie... Il est aussi parlé dans une partie de la Suisse.

Sources

Icone Ecriture.png Portail de l'information – Tout sur les écritures, les codes secrets, les langues, les médias.