la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Cerisier du Japon Prunus serrulata.jpg Astuce du mois, interview... Venez lire le numéro 4 de la Gazette de Vikidia ! Moi, je suis une star, une vraie de vraie ...

Eldfell : Différence entre versions

« Eldfell » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{travail scolaire|Céline}}
 
 
 
Le volcan Eldfell est un volcan de type rouge. Il est actif.
 
Le volcan Eldfell est un volcan de type rouge. Il est actif.
 
On peut l'observer depuis l'observatoire du Nordic Volcanological Institute
 
On peut l'observer depuis l'observatoire du Nordic Volcanological Institute

Version du 30 septembre 2011 à 16:16

Le volcan Eldfell est un volcan de type rouge. Il est actif. On peut l'observer depuis l'observatoire du Nordic Volcanological Institute Sa dernière éruption date du 23 janvier 1973-28 juin 1973.

Le 23 janvier 1973, une fissure éruptive de près de 2 km de long naît entre ce volcan Helgafell et la ville, à quelques centaines de mètres des maisons. Des fontaines de lave et des coulées en jaillissent. Tous les habitants sont évacués dans la nuit, aucune victime n'est à déplorer. En quelques jours, un cône de plus de 100 m de haut se forme à l'extrémité Nord-est de la fissure : le volcan Eldfell ( "montagne de feu" en islandais) vient de naître. Il rejette de manière continue des cendres et des lapillis, ainsi que des coulées de lave. Peu à peu, les cendres recouvrent la ville : en une semaine près de 2 millions de mètres-cubes de cendres sont émis, et des maisons on ne voit plus que le faîte du toit… Mais des coulées de lave sont également émises ; plus volumineuses à partir de la fin février, elles recouvrent plusieurs maisons et, plus grave, pénètrent dans le chenal qui mène au port, menaçant de fermer celui-ci. Cette menace est sérieuse : le port de Heimaey est le troisième du pays, l'économie de l'île, mais aussi de l'Islande est en péril. Les volcanologues et ingénieurs islandais décident de réagir : des pompes très puissantes projettent en permanence de l'eau de mer sur le front de la coulée au rythme impressionnant de 12 millions de litres par heure ! Se refroidissant, la bordure de la coulée de lave se fige et forme une épaisse barrière naturelle qui peu à peu dévie le courant principal. Les Islandais sauvent la ville et le port… Cinq mois après son début, l'éruption s'arrête : le nouveau volcan Eldfell a maintenant 220 m de haut, il a mis en place 250 millions de m3 de lave.

La région de Suðurland où se trouve le volcan est l'une des huit régions d'Islande, il se trouve près de Heimaey.